Sommaire

Espace adhérent

Photos Aléatoires

FerdinandChevalPalaceakaidealpalaceFrance.jpg
Aicha Bouabaci "Quand la lumière du désert éclaire la parole du poète "
User Rating: / 1
PoorBest 

 

 

Cliquez-ici pour télécharger le document pdf

 

Etre poète c’est avoir une extrême sensibilité pour faire passer un message humanitaire, prenons un exemple :

La Joie

« Mes yeux rivés sur la falaise

De la blanche fatalité

En fouillent chaque entaille

Pour libérer la vérité

De ses froides entrailles »

Extrait du recueil « La lumière du désert » par Aïcha Bouabaci

A suivre demain

Je continue « Je suis l’étrangère »

« Je suis l’étrangère

Venue semer

Ses mots

De barde exilé

Dans le sable terni

Des plages désertées

D’Alexandrie

Je suis l’étrangère

Scrutant l’univers

Poli

De maux étranges

Perfides éclats de verre

Qui percez la fragile candeur

De l’émotion censurée

Vigie persécutée

Face à l’orage noir

Des rancœurs ceinturées

Mais l’écho cet étrange absent

A fermé ses portes

Tôt le matin

Pour suivre sur l’onde

L’oracle des ancêtres

Eteints

Hiéroglyphes dansants

Dans le bleu azur

De la Reine-mer

Face à la mer

Le regard égaré

Caressant

Les plis crissants

Des vagues tumultueuses

Moi l’étrangère…  »

Ce  poème reflète un attachement inébranlable à une ville que j’ai connue, comme une amante restée éternelle dans les bras de celui qui l’a aimé à jamais. La poétesse exprime nos sentiments les plus intenses avec une légèreté qui traverse ciel et terre pour atterrir au fond de notre cœur. Oui Alexandrie vous êtes l’âme des marins qui ont navigué sur vos flots avec sérénité et une passion déterminée à vous rendre un éternel hommage.

Ecoutez cette musique vous comprenez, merci Aïcha d’avoir éclairé ma lanterne.

https://www.youtube.com/watch?v=7i4__kebvQw

Read more...
 
Le Dernier Spartacus : Une pièce lyrique
User Rating: / 5
PoorBest 

Cité Internationale des Arts
Samedi 15 Décembre 2018 à 19h (Auditorium)
Une pièce lyrique
D’Amin ELSALEH
Mise en scène : Monica Tracke

https://www.mc-doualiya.com/programs/hot-coffe-mcd/20181210-أمين-الصالح-إفتتاح-عرض-ضياء-السكري-سبارتاكوس


La Justice des immortels

 

Une femme est virtuelle lorsqu'elle est inaccessible, sa sensualité va au-delà du mythe, sa racine est dans

cet arbre qui trace notre vie jusqu'à une seconde rupture de notre cordon ombilical.

 

La Justice des Immortels est une trilogie en 3 volets, où la thématique générale concerne l’amour impossible.

Au spectateur et au metteur en scène d’interpréter le non-dit.

1​er​ volet : Hymne à l’amitié (en cours)

Monsieur Nusseir vient d’être enterré, son fils Sami lui rend visite la nuit, M. Nusseir bouge dans sa tombe,

Sami déboulonne le cercueil et essaie de voir pourquoi son père ne veut pas mourir. Un voyage commence

et pendant sept jours le dialogue entre père et fils en présence des Muses de son père a lieu, et ce n’est

qu’avec la dernière muse Mona que le père consent à partir.

2​ème​ volet : Le dernier Spartacus (15 décembre 2018)

Une civilisation est anéantie et on essaie de la reproduire à travers la fécondation de plusieurs femmes

par un seul homme conçu par un couple rescapé du carnage. On lui présente Hélène qui lui donne un enfant,

puis Deborah qui refuse d’avoir un rapport sexuel avec lui mais qui lui resta fidèle jusqu’à la fin. Quelle fin ? L’enfant est en quête de son héritage.

3​ème​ volet : Marie ou la faiblesse d’une âme en quête de soi (en cours)

Perception de la femme pour l’homme virtuel

Un amour impossible entre Joseph et Marie avec une Thérèse qui s’interpose entre les deux et qui

paraît s’accaparer Marie et son fils ; un couple de deux femmes qui exclut Joseph le père. La jalousie de Marie du père

finit par l’emporter.

Read more...
 
Association
User Rating: / 48
PoorBest 

 

 

 

 

 

 

 

 

vous pouvez trouver l’ensemble des contributions d'Amin Elsaleh sur le site academia à l’adresse:

https://independent.academia.edu/AminElsaleh

 

 

 

 

 

حدثٌ ثقافي مختلف تشهدهُ العاصمة الفرنسية،

من خلال لقاءٍ يجمع بين الكاتب المسرحي أمين الصالح والميزو سوبرانو رولا سَفَر، بعنوان نشيد الصداقة

 

يقدّم هذا العمل قصائد لشعراء معاصرين وقدامى،

بلهجاتٍ تُعتبر اليوم في طور الاندثار:

كالأوغاريتية والكلدانية والآرامية واللاتينية

. إضافةً إلى القصائد، فإن "نشيد الصداقة"

يستوحي من نصٍّ كتبهُ الصالح من

سنواتٍ طويلة "عدالة الخالدين"، ضمّنهُ عدداً من الركائز للتعاطي مع الآخر وأهمها المحبة.
نشيد موسيقي مختلف لحناً ومضموناً،

وهل بإمكان الثقافة أن تطغى على واقعٍ مرير تحوّل إلى اعتياديّ في حاضرنا المعاصر؟

حوار: غادة الخليل وسلافة عويشق

http://www.mc-doualiya.com/programs/hot-coffe-mcd/20170422-%D8%B1%D9%88%D9%84%D8%A7-%

D8%B3%D9%81%D8%B1-%D8%A3%D9%85%D9%8A%D9%86-%D8%A7%D9%84%D8%B5%

D8%A7%D9%84%D8%AD-%D9%86%D8%B4%D9%8A%D8%AF-%D8%A7%D9%84%D8%B5%

D8%AF%D8%A7%D9%82%D8%A9

 

 

Read more...
 

Nouveaux Articles

Articles les + Lus

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962