Mondialisation et Editorialisation: le Multilinguisme PDF Print E-mail
User Rating: / 7
PoorBest 
Written by Amin ELSALEH   
Wednesday, 29 April 2015 14:13

Voir dernière publication :

https://www.academia.edu/26057106/Projet_sur_les_r%C3%A9seaux_de_connaissances_et_la_reconstruction_des_Cit%C3%A9s_Vertueuses_-_Colloque_participatif_Mondialisation_et_Editorialisation_-_MSH_Paris_Nord

 

 

Note sur une étude intitulée : « Entre facilité, déformation des langues et dépendance de l’anglais dans les traductions automatiques »[1]

Tentative de réponse à la question : « imaginez ce que seront les langues et les échanges entre personnes de différentes cultures dans le futur ? »

La réponse est dans le texte de l’auteur : « chaque langue représentant une manière de penser et une vision du monde, la volonté de retrouver une langue globale vous paraît-elle démesurée… ? »

Dans ce qui suit je vais traiter le sujet du multilinguisme. Ma 1ère mission s’est conclue par l’élaboration d’un standard bilingue arabe-anglais dont vous trouvez la référence dans le lien suivant :

PUBLISHED STANDARDS FOR COMPUTER PROCESSING AND TRANSMISSION IN ARABIC & NEW WORK ITEMS BY AMIN ELSALEH ;

Ce que je ne suis pas arrivé à réaliser par mon équipe composée de 15 spécialistes en informatique plus deux linguistes du Machrek et du Maghreb (durée de coopération 8 ans),  représentant les utilisateurs arabes et les industriels occidentaux, ce sont les projets de standards suivants :

a)     le codage trilingue « arabe-anglais-français » ;

b)    le clavier bilingue et par la suite trilingue ;

c)     les « fonts » arabes reproduisant les différents styles « Nouskhi, Koufi, Roukaï.. » ;

d)    le codage étendu des lettres liées aux caractères arabes « farsi, ordou » ;

J’ai poursuivi mes travaux en collaborant avec IBM après avoir quitté le monde arabe en 1987 pour contribuer au codage universel intitulé « multi-coded character set » représentant tous les caractères du monde dont un sous-ensemble,  dérivé sous le nom « UNICODE » , est largement utilisé par différentes nations dont la Chine et le Japon.

Mon souci était de renforcer des logiciels de traduction automatique[2] par l'apport de règles sémantiques.


Le seul standard qui aurait permis de traiter la sémantique dans un texte intelligent, associant la syntaxe à la sémantique, était élaboré par un  groupe ISO dédié responsable de SGML »Standard Generalized Mark up Language »[3]. Ce standard était simplifié par Microsoft en 1998, il est désigné par le nom XML « eXtended General Markup Language ». XML ne peut représenter le document intelligent que j’ai présenté au forum « Pacte PME » en 2010, j’ai utilisé une variante étendue dans mon produit de pilotage de serveurs en ligne, mais les règles sémantiques utilisées par mon client « le réseau D’ARVA des mutuelles des assurances », ne suivent pas un standard universel. Mon dernier projet conçu avec PARIS VI « di-sc-el »a été interrompu en 2010[4]. C’est un projet e-learning du même type que Junia Barreto m’a décrit lors du colloque du 14-17 avril à la MSH[5].

Pour terminer, je vous signale que le réseau social pour le monde euro-méditerranéen[6] www.mlfcham.com est conçu pour accueillir les articles en 3 langues: Arabe- Français-Anglais. On peut même effectuer une recherche avec des mots-clé arabes-anglais-français, mais je pense qu'il existe beaucoup de failles non-résolues par le manque d'un standard pour le traitement de la langue arabe sur Internet notamment avec des insertions de caractères latin. Il ne s’agit pas seulement de traduction lorsqu’on aborde des textes multilingues car rares sont les publications en langue arabe qui ne font pas appel à des mots en caractères latins , pour les références bibliographiques en particulier mais aussi pour des mots dont la traduction arabe n’est pas  encore d’usage.

 

 


[1] Un atelier a été préparé par des étudiants en Mastère à l’Université Lumière-Lyon 2, la présentation de ces étudiants est commentée dans cette étude. L’objectif est d’apporter un éclairage sur la relation étroite entre traducteurs automatiques et les standards nécessaires pour appliquer le Multilinguisme au sein de la Mondialisation et l’Editorialisation.

[2] J’ai participé en parallèle à l’élaboration d’un dictionnaire scientifique multi-entrées : arabe-français-anglais inachevé et/ou inexistant aujourd’hui à ma connaissance, sachant que ce genre de dictionnaire aurait facilité la traduction automatique, je me rappelle d’un terme produit par ce dictionnaire qui est devenu populaire dans le monde arabe, quoique à l’époque j’ai été terriblement critiqué : computer – ordinateur - حاسوب

[3] Ce groupe était propulsé à la base par le monde d’éditorialisation « publishers ». Lors d’une discussion avec Biancamaria Bruno, sa conception de la sémantique me paraît intéressante pour avancer sur un outil plus universel de traducteur automatique que celui  utilisé par Google qui ne s’appuie pas sur un standard comme SGML. Il est vrai que des sociétés comme IBM, Google, Microsoft, font avancer les applications par leur investissement massif, mais elles risquent d’être bloquées par la problématique posée par l’auteur des lignes en début de mon texte « chaque langue représentant une manière de penser et une vision du monde, la volonté de retrouver une langue globale vous paraît-elle démesurée… ? ». Ma réponse est qu’il ne peut y avoir une langue globale comme il ne peut y avoir de culture globale.

 [4] http://mlfcham.com/index.php?option=com_content&view=article&id=331:document-intelligent&catid=334:amin-elsaleh-contributions&Itemid=553

[5] http://mlfcham.com/index.php?option=com_content&view=article&id=965:positionnement-du-projet-discel-par-rapport-aux-initiatives-accompagnant-la-revolution-numerique&catid=334:amin-elsaleh-contributions&Itemid=1412

 

[6] Un réseau à but non-lucratif.Quelques références d'articles d'une parfaite traduction effectuée par des personnes totalement bilingue ou trilingue:

 

Last Updated on Sunday, 12 June 2016 14:01
 

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962