Alep et ses territoires PDF Print E-mail
User Rating: / 1
PoorBest 
Written by Amin ELSALEH   
Sunday, 23 July 2017 15:37

Alep, métropole du Nord syrien, était encore au XVIIIe siècle la troisième ville de l’Empire ottoman. Étape ancestrale de la route de la soie, rayonnant sur un arrière pays fertile, forte d’une riche tradition artisanale, elle était au centre d’une région couvrant le sud-est anatolien et les plaines de Syrie du Nord. En 1923, privée par le traité de Lausanne de ses liens avec le sud-est anatolien, elle se redéploie vers la Jézireh et se recentre sur l’industrie avec un certain succès puisque jusqu’à l’indépendance, en 1946, elle demeure plus peuplée que Damas. Mais, avec l’affirmation de cette dernière comme capitale de la Syrie, Alep entame un déclin qui s’accentue avec la politique de centralisation du régime baathiste en 1963. Alep retrouve les bonnes grâces du régime dans les années 1990 et voit son activité économique se redresser. Elle bénéficie ainsi d’un accord de libre-échange liant depuis 2005 la Syrie     à la Turquie. Mais l’ouverture économique a aussi ses inconvénients car les petites et moyennes entreprises alépines souffrent de la concurrence des produits turcs et chinois. Dans le textile, d’importantes faillites ont eu lieu. Aujourd’hui, le tourisme est devenu une ressource essentielle et le patrimoine culturel est l’un des éléments clés de l’urbanisme dans le centre ville.

Pour en savoir plus

 

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962