Les Villages antiques de la Syrie du nord inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l'humanité PDF Print E-mail
User Rating: / 3
PoorBest 
Written by Samir Abdulac   
Thursday, 30 June 2011 08:10

Cliquez-ici pour télécharger le document pdf

 

Cette année, le Comité du patrimoine mondial s’est réuni à Paris, au siège de l’UNESCO, du 19 au 29 juin. Quatre sites situés dans la région arabe ont été inscrits : Al Ain aux Emirats Arabes Unis, Wadi Rom en Jordanie, les villages antiques de la Syrie du nord et (probablement) l’île de Méroé au Soudan. Bahrain s’est fait chaleureusement applaudir pour avoir volontairement ajourné sa candidature de la culture perlière en vue de revenir avec un meilleur dossier encore.

Le dossier des “Villages antiques” (improprement appelés ”Villes mortes”) indique que “situés dans le vaste massif calcaire au nord-ouest de la Syrie, une quarantaine de villages antiques offrent un aperçu cohérent et d’une amplitude exceptionnelle sur les modes de vie ruraux et villageois de l’Antiquité tardive et de l’époque byzantine”. “Regroupés au sein de huit parcs archéologiques, l’ensemble forme une série de paysages culturels, reliques uniques et exceptionnelles”. Une description plus complète, extraite du rapport de l’ICOMOS est jointe.



                                                                                DEIR SAMAAN


Ce dossier était si bon qu’il est passé comme une lettre à la poste, sans la moindre question.

Note de l'éditeur: le 23 juin 2010, nous avons publié une série d'articles de Samir Abdulac le 1er

Villages antiques en Syrie du Nord, Vers un développement durable ?

le 2ème, 3ème  4ème et 5ème sont respectivement:

Villages antiques en Syrie du Nord-1ère Partie

 Villages antiques en Syrie du Nord-2ème Partie

Villages antiques en Syrie du Nord-3ème Partie 

Villages antiques en Syrie du Nord-4ème Partie 

(Suite de l'article)

Ce qui est rarissime. Il est vrai qu’il s’agissait d’un second passage, qu’une assistance technique avait été assurée dans le cadre de la convention France-UNESCO et que la bonne volonté avait prévalu en Syrie à tous les niveaux pour instituer un système de gestion adéquat. L’ambassadrice de Syrie a su trouver les mots justes dans sa déclaration pour remercier toutes les parties concernées et s’engager au nom de la Syrie à la bonne conservation de ce trésor de l’humanité.

La Syrie Compte désormais sur son sol 7 sites inscrits sur la liste du Patrimoine mondial, tous de nature culturelle : Bosra, Palmyre, Alep, Damas, le Krak des Chevaliers et le château de Saladin.



Autres évènements de la session, la Thailande a piqué une colère et a décidé de se retirer de la Convention du patrimoine mondial, en raison d’un problème frontalier avec le Cambodge quant à la gestion d’un temple khmère frontalier. C’est la première fois qu’un état partie se retire. Israël avait choisi de différer sa demande d’inscription des “Portes de Dan” (dans une zone frontalière dont l’appartenance est contestée par la Syrie). Il avait par contre maintenu la candidature des “Murailles de Jérusalem”. Sur la recommandation de la Jordanie, le Comité n’a pas accepté.

La France compte 35 sites inscrits sur la liste du Patrimoine mondial. Deux nouveaux dossiers étaient cette fois en compétition. Celui des “Causses Cévennes” a fini par passer à l’issue d’une discussion, comme site témoin de “l’agro-pastoralisme méditerranéen”. C’était son second passage. Par contre l’”œuvre darchitecturale de Le Corbusier comme contribution exceptionnelle au mouvement moderne”, avec 19 sites répartis dans six pays, a été pour la seconde fois refusée par le Comité. Il semble que les gardiens de l’orthodoxie considèrent que l’inscription des biens en série ne soit possible que lorsque chacun d’entre eux est le témoin d’une valeur universelle exceptionnelle (VUE).



L’année prochaine sera celle du 40e anniversaire de la Convention du patrimoine mondial. Des grandes célébrations sont à prévoir. Une réflexion approfondie sur les meilleurs moyens de la poursuivre serait nécessaire à cette occasion. Les dossiers sont de plus en plus complexes et longs à établir. Le processus d’inscription est jugé comme devenant trop technocratique par certains et trop démagogique par d’autres.

Bien cordialement,

Samir

Voici les URL de quelques nouvelles déjà publiées sur cette 35e session du Comité du patrimoine mondial :

http://lemonde.fr/culture/article/2011/06/28/un-temple-khmer-objet-d-un-clash-a-l-unesco_1542031_3246.html
http://lemonde.fr/planete/article/2011/06/28/les-causses-et-les-cevennes-inscrites-au-patrimoine-mondial-de-l-unesco_1541905_3244.html
http://lemonde.fr/culture/article/2011/06/25/a-l-unesco-le-classement-de-l-oeuvre-de-le-corbusier-dans-une-situation-fragile_1540968_3246.html

Last Updated on Friday, 12 August 2011 09:56
 

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962