Explosion d'un four et risque de fuite radioactive sur le site nucléaire de Marcoule PDF Print E-mail
User Rating: / 0
PoorBest 
Written by Le Monde   
Monday, 12 September 2011 13:12

LEMONDE.FR avec AFP | 12.09.11 | 13h56   

 

 

Le site de Marcoule, dans le Gard.

Le site de Marcoule, dans le Gard.AFP/DOMINIQUE FAGET

 

Un four a explosé dans un centre de traitement de déchets faiblement radioactifs près du site nucléaire de Marcoule, dans le Gard, lundi 12 septembre, causant la mort d'une personne, selon les pompiers et la préfecture.

 

Le Commissariat à l'énergie atomique a précisé qu'il n'y avait "pas de rejets à l'extérieur pour l'instant". Par la suite, le gouvernement a confirmé qu'il n'y "avait pas de fuite radioactive". La ministre de l'écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, doit se rendre sur place dans la journée.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2011/09/12/explosion-et-risque-de-fuite-radioactive-dans-le-site-nucleaire-de-marcoule_1571165_3244.html

L'explosion a eu lieu dans un Centre de traitement de déchets (Centraco) exploité par la société Socodei, filiale d'EDF. Selon les premières informations de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), l'explosion a touché "un four servant à fondre des déchets radioactifs métalliques de faible et très faible activité". EDF a immédiatement affirmé qu'il s'agissait"d'un accident industriel, pas un accident nucléaire".

UN MORT "CARBONISÉ"

L'ASN fait état d'un mort et de quatre blessés dans l'explosion. Le site du quotidien Midi libre affirme que l'explosion a eu lieu à 11 h 45 et que la victime a été "retrouvée carbonisée". Un des blessés est dans une situation grave. Il a été évacué d'urgence vers un hôpital de Montpellier.

Un périmètre de sécurité a été installé en raison des risques de fuite, ont précisé les pompiers qui n'ont pas fourni de bilan immédiat. La Socodei a déclenché son propre plan d'urgence interne, selon l'ASN.

TESTS DE SÛRETÉ

Après l'accident nucléaire de Fukushima, en mars, des "stress tests" ont été décidés pour les 58 tranches du parc national français, mais aussi pour les usines de retraitement d'Areva et les laboratoires de recherche du CEA (Commissariat à l'énergie atomique).

L'ASN doit rendre ses "premières conclusions" d'ici à fin 2011 et EDF, exploitant historique des réacteurs français, doit rendre ses rapports à l'ASN mi-septembre. L'explosion près du site nucléaire français survient six mois, presque jour pour jour, après l'accident de Fukushima.

Last Updated on Wednesday, 14 September 2011 15:46
 

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962