"طبائع العمران" في الدولة السورية PDF Print E-mail
User Rating: / 1
PoorBest 
Written by Dr Saleh Darwich   
Monday, 23 April 2018 14:43

 

CARACTERISTIQUES DE L’ETAT SYRIEN ACTUEL ET LES GERMES DE SON VIEILLISSEMENT D’APRES UNE LECTURE DE ASSABIYA D’IBN KHALDOUN

 

La construction de la société syrienne s’est effectuée depuis toujours du sommet vers la base sous l’égide d’un état dominant. Pourquoi ce titre et pour quelle raison l’auteur se réfère à la pensée d’Ibn Khaldoun surtout en soulignant le lien qui existe entre la religion et la politique depuis l’avènement de l’Islam ?

L’entrée en matière de cet article est le niveau de cruauté qui caractérise la répression actuelle et la passivité d’une partie de la population qui l’accompagne. Quel instrument d’analyse faut-il utiliser pour comprendre l’état de destruction subit par le peuple et par la terre syrienne ?

Une première interrogation pourquoi cette interférence entre l’époque de l’apogée de la culture musulmane, Al-Nahda et l’époque actuelle ?

Comment le concept d’Al-Assabia (force de cohésion) d’Ibn Khaldoun a-t-il été appliqué tout le long de ces périodes ? L’Etat en Syrie était depuis toujours d’une nature volontariste. Ce qui caractérisait son renversement dans le passé et éventuellement au présent c’est le « cycle » qui faisait passer d’une Assabiya à une autre où les guerres effritent l’Etat central en sous-états dominés par des intérêts sectaires et le pillage des fortunes par la force des armes.

Comment effectuer une projection sur la situation actuelle en Syrie ?

Comment comparer la Assabiya depuis les Mamelouks, à celle des gouvernants actuels ? Et pourtant durant les deux dernières décennies le système a effectué des ouvertures vers le monde extérieur et a autorisé le partage des richesses avec une bourgeoisie émergente ? Pourquoi cette ouverture s’est éclipsée par une révolte populaire en 2011 ? Pourquoi le parti Baath n’a pu englober les différentes composantes de la société et s’est laissé dominer par une Assabiya clanique celle des Alaouites ?

L’évanouissement inéluctable de cet état puisque volontariste, doit-il passer par une révolution ?

 

Postulat : L'État meurt lorsqu'il est frappé d'incapacité et la maladie qui l’emporte est alors une «révolution». La différence entre la mort humaine et la mort d'un état est que cette dernière, d’après Ibn Khaldoun, engendre au moment de sa mort à travers le «cycle de la assabiya» d'un nouvel état.

 

 

 

"طبائع العمران" في الدولة السورية

إعداد

الدكتور صالح درويش

من "سوء حظ" المجتمع الأهلي في الماضي، ومن بعده المجتمع المدني في سوريا، أنهما كانا يجدان نفسيهما على الدوام، بمواجهة سلطة حاكمة متسلطة، تارة أعجمية وغريبة عن البلد (مماليك، وعثمانيين، ومستعمرين إنكليز وفرنسيين...)، وتارة فئوية محلية. في مثل هكذا إطار، يصبح، عندما نتكلم عن كيف تم تشكل المجتمع السوري المعاصر، وأسباب ما يعاني منه من محن، كمن يتكلم بالأحرى عن تاريخ نشوء، وتطور الدولة الإطار في سوريا، لأنها لعبت على الدوام دورا حاسما في صوغ الشرائح المجتمعية المختلفة، انطلاقا من "أعلى الهرم المجتمعي"، وليس بالعكس. أي، بدل ان ينطلق هذا الانبعاث من "بناء تحتي"، يفرز من لدنه نحو الأعلى، نخبا يُتوافق عليها، لترتهن بمشيئته قدر الإمكان، وليس بمشيئة فئة قليلة متسلطة، هبطت عليه من "فوق".

Last Updated on Thursday, 03 May 2018 16:30
Read more...
 
<< Start < Prev 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Next > End >>

Page 1 of 32

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962