Espace adhérent

Désormais sous surveillance, Facebook a reconnu ses tromperies PDF Print E-mail
User Rating: / 0
PoorBest 
Written by Le Monde Informatique   
Thursday, 01 December 2011 08:31
Edition du 30/11/2011
Désormais sous surveillance, Facebook a reconnu ses tromperies

Crédit Photo: D.R

Selon la Federal Trade Commission (FTC) américaine, le site de réseau social aurait trompé les utilisateurs en matière de confidentialité à « de nombreuses occasions ». En conséquence, Facebook va être placé sous surveillance pendant 20 ans.

 

Facebook a accepté de prendre en compte les accusations de la Federal Trade Commission, qui estime que le réseau social a trompé les utilisateurs « à de nombreuses reprises, » affirmant d'un côté que les informations privées de leurs utilisateurs étaient protégées, alors que, d'un autre, le réseau les a partagé plusieurs fois, comme l'a déclaré la FTC. L'institution américaine a relevé que dans un « certain nombre de situations, » Facebook avait fait, en matière de protection de la vie privée des utilisateurs, des promesses « qu'elle n'avait pas tenu, » a ajouté la FTC dans son communiqué.

Dans sa plainte en huit points, rendue publique mardi, la Commission accuse aussi le site de pratiques commerciales déloyales et trompeuses. « Facebook doit tenir les promesses qu'elle a faites à des centaines de millions d'utilisateurs, en matière de confidentialité des données, » a déclaré Jon Leibowitz, président de la FTC. « Son innovation n'a pas à se faire au détriment de la vie privée de l'utilisateur. La FTC va faire en sorte que cela ne soit pas le cas. »

Une surveillance similaire à Google

En vertu de l'accord proposé, Facebook ne doit plus faire de nouvelles annonces trompeuses en matière de confidentialité, et l'entreprise a obligation d'obtenir l'approbation des utilisateurs avant de modifier la manière dont le réseau partage leurs données. Le règlement proposé par la FTC exige également qu'elle se soumette à l'évaluation régulière de ses pratiques en matière de protection de la vie privée, par des experts indépendants, pendant les 20 prochaines années. « L'accord ne comporte pas de sanctions financières, parce que la Commission n'a pas le pouvoir d'infliger des amendes pour violation du FTC Act, » a précisé son président.

« Cependant, dans le cas où Facebook ne respecterait pas ces nouveaux engagements, le réseau social pourrait être soumis à une amende de 16 000 dollars par jour, » a-t-il ajouté. « L'accord exige que le site de réseau social mette en place un système de protection global, » a aussi expliqué Jon Leibowitz. L'accord proposé est semblable à celui conclu entre la FTC et Google au mois de mars dernier au moment du déploiement du réseau social Buzz.

Un mea culpa de Mark Zuckerberg sur quelques erreurs


Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, a reconnu que son entreprise avait commis « plusieurs erreurs » en matière de protection de la vie privée des utilisateurs. « En particulier, un petit nombre de grosses erreurs, comme Beacon, il y a quatre ans, et les dysfonctionnements survenus lorsque nous avons changé nos modalités de protection de la vie privée il y a deux ans. Celles-ci ont occulté les nombreux efforts que nous avons réalisé en ce domaine, » a-t-il écrit dans un blog. Beacon avait été conçu pour informer les amis d'un utilisateur sur les sites affiliés qu'il avait lui-même visités.

http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-desormais-sous-surveillance-facebook-a-reconnu-ses-tromperies-46825.html?utm_source=mail&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter

 

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962