Espace adhérent

A la mémoire de ceux qui ont aimé leur pays - «1° Amour et sous développement »;"2° En route vers la paix intérieure" Editos du 10 décembre et ses compléments 2011, mise à jour du 30 0915 PDF Print E-mail
User Rating: / 5
PoorBest 
Written by Amin Elsaleh   
Sunday, 11 December 2011 11:13

 

Vous pouvez trouver l’ensemble des contributions d'Amin Elsaleh sur le site academia à l’adresse:

https://independent.academia.edu/AminElsaleh

 

Avant et après[1],

 

Une intervention préparée par l'OTAN - Canard enchaîné du mercredi 23 novembre 2011

 

http://mlfcham.com/v1/index.php?option=com_content&view=article&id=1024:une-intervention-preparee-par-lotan-canard-enchaine-du-mercredi-23-novembre-2011&catid=269:syrie&Itemid=1490

 

[1] Cette mise à jour du 30 septembre 2015, est effectuée pour assurer la compatibilité avec notre modèle stochastique(*), car à l’époque où on a écrit cet article la guerre civile n’avait pas encore éclatée, on peut dire qu’elle était en préparation au détriment des milliers de Syriens qui allaient subir la mort et l’exode.

(*)

http://mlfcham.com/v1/index.php?option=com_content&view=article&id=1511:stochastic-model-and-worldwide-conflict-resolution&catid=354:editos-2014&Itemid=2043

 

L’article du canard enchaîné est une des premières alarmes, hélas la presse démocratique n’est plus entendue.

Avant et après (suite)

En attendant le vernissage de ma fille Fadia, je commence cet éditos qui sera le dernier de cette tumultueuse année. Il est dédié à la mémoire de Syriens qui ont aimé leur pays :

 

Salim 'Adil Abdel-Haqq ( contribution écrite par son fils Dr Samir Abdulac)

Sélim ABDULHAK (1913-1992)

Des Antiquités syriennes au Patrimoine mondial

Eléments d'une biographie professionnelle

 

L’année 2012 marque à la fois le 20e anniversaire de la disparition du Dr. Sélim ABDULHAK et le 40eanniversaire de l’adoption de la Convention du Patrimoine Mondial qu’il avait contribué à mettre en place.

http://www.mlfcham.com/v1/index.php?option=com_content&view=article&id=1341:portrait-de-dr-selim-abdulhak-a-travers-lhistoire-de-la-syrie-contemporaine&catid=294:syrie&Itemid=1866

Une 2ème référence:

http://www.mlfcham.com/v1/index.php?option=com_content&view=article&id=1046:equestrian-figurine-ref-salim-adil-abd-al-haqq-syrian-archaeological-annals-&catid=294:syrie&Itemid=1512

Muhammad Kurd 'Ali

http://www.mlfcham.com/v1/index.php?option=com_content&view=article&id=1045:muhammad-kurd-ali-figure-de-proue-de-la-renaissance-intellectuelle-de-la-syrie-au-debut-du-xxe-siecle&catid=294:syrie&Itemid=1511

et Rida Saïd

http://www.mlfcham.com/v1/index.php?option=com_content&view=article&id=1044:qui-est-rida-said&catid=294:syrie&Itemid=1510

Dans la suite de mes publications je tâcherai de m'investir mieux et de tracer la vie d'autres personnalités en me rappelant toujours  ces mots de Jacques Berque « le problème des pays sous-développés est qu'ils sont des pays sous-aimés ».

J'ai respecté mon engagement de réunir quelques anciens élèves de notre Lycée une fois par an, je viens de publier la photo-souvenir sur la page d'accueil.

Je n'ai eu aucun retour de ma pièce de théâtre « étrange découverte » et je me réjouis que je n’aie pas payé les frais de son édition papier et de solliciter les amis d'acheter quelques exemplaires.

J'ai publié récemment « lettre à un émigré », le texte est en arabe et reflète la situation de la plupart des Syriens vivant à l'étranger:

http://www.mlfcham.com/v1/index.php?option=com_content&view=article&id=1043:lettre-a-un-emigre-&catid=294:syrie&Itemid=1509

 

Ce qui m'a fait beaucoup plaisir c'est de recevoir de notre chère amie Ariane une photo-souvenir des lycéennes prises dans les années cinquante. Le pays était en très bonne santé:

http://www.mlfcham.com/v1/index.php?option=com_content&view=article&id=1067:les-wehbeh-et-leurs-amis&catid=311:photos&Itemid=1534

 

Que se passe-t-il aujourd'hui ? Quelques articles dont le but n'a jamais été de relater une situation figée dans le temps, essaient d'expliquer et d'extrapoler. Dire que cela va mal  partout ? Ce n'est pas une exagération. Dire comment s'en sortir ? Il y a quelques contributions dans la rubrique : « vie sociale->reform:issues & proposals », mais ce n'est pas assez.

Mon ami Adib Gabriel Hathout m'a fourni quelques explications à travers deux articles sur « la formation de l'opinion »:

http://www.mlfcham.com/v1/index.php?option=com_content&view=article&id=1033:la-formation-de-lopinion-le-mirage-du-sondeur&catid=197:adib-hathout&Itemid=1499

http://www.mlfcham.com/v1/index.php?option=com_content&view=article&id=994:la-formation-de-lopinion&catid=197:adib-hathout&Itemid=1458

 

Mais il nous faut énormément de contributions pour amorcer « le printemps » partout, car à l'ère de la mondialisation, tous ont besoin de ce printemps, d'autres l'ont appelé correspondant à leur situation par ex.« American autumn » voir l'article « After Arab spring.. »:

http://www.mlfcham.com/v1/index.php?option=com_content&view=article&id=989:after-qarab-springq-liberal-groups-say-its-time-for-qamerican-autumnq&catid=273:vision&Itemid=1451

 

Dois-je reprendre la phrase imputée à André Malraux que tout le monde ne cesse de répéter sans lui donner une interprétation appropriée : »le 21nème siècle sera ou ne sera pas ..» Il faut continuer à chercher la lumière comme Diogène nous l'a appris.

Qu'est-ce qui me reste à dire après l'exposition ?

Avant le vernissage l'ambiance était froide, j'ai cru ne plus avoir d'amis et j'ai pensé au texte que j'ai publié « semaine de l'amitié »:

http://www.mlfcham.com/v1/index.php?option=com_content&view=article&id=1034:semaine-de-lamitie&catid=314:learning&Itemid=1500

 

Puis la chance m'a sourit avec la visite de Cécile, nous avons discuté longuement de l'art abstrait à travers les tableaux de ma fille, des travaux de Cécile basés sur le verre coulé dans des moules en associant formes et couleurs, puis on a parlé de mes pièces de théâtre. Arrivèrent d'autres amis : Ayssar la militante et Adib le statisticien et  philosophe cartésien, puis en fin de soirée mon ami d'enfance Antoine: l'intellectuel perspicace vivant dans une retraite religieuse et laïque à la fois. Mais aucun des amis avec qui j'ai dîné le 6 déc. n'est venu ! Je reconnais que chacun de nous ne peut avoir que très peu d'amis et qu'il faut cultiver cette amitié jusqu'à la fin de notre vie et se poser toujours la question : comment assurer nos amis de notre affection ? comment éviter une perte d'amitié ? Je pense pour conclure que l'amitié comparée à l 'amour n'est pas éternelle et que nous devons continuer à explorer ce domaine extrêmement riche et souvent intriguant.

1° Contribution d'Antoine Gennaoui: "Amour et sous développement"

 

l'idée que l'amitié est une denrée périssable, qu'elle soit  sujette à de fuites avec le temps... est intéressante.
On peut en trouver des témoignages chacun dans sa vie privée.
Aussi, on a souvent l'habitude de dire: "il n'y a pas d'amour mais des preuves d'amour". Cela pourrait s'appliquer aussi à l'amitié!
Tu as évoqué, quelque part dans ton introduction, l'idée de J. Berque  selon laquelle " ......les pays sous développés sont mal aimés" .....Cette explication quelque peu freudienne ...du sous développememnt est ambivalente.
Voulait il dire qu'une dose d'amour supérieure est susceptible de relancer le développement..?
Ou que le manque d'amour a été (est) un facteur de sous développement (et inversement de développement).
Pour la Syrie actuellement les preuves d'amour font déffault aussi bien de ses frères arabes certes .. mais aussi de certains de ses voisins...
la question se pose alors!
Est ce que la Syrie est un pays sous développé?
Est ce que le déficit d'amour envers elle a été vraiment un obstacle à son développement  (sous developpement)?
Vastes questions..!
En attendant les tentatives de réponse ....je me hasarde à dire que le lien entre l'amour et le sous developpement
est trop fragile quelque soit le sens dont est prise cette relation. ...(sourire)
La Syrie n'est pas -au moins en apparence- moins développée que la
Turquie ou même la Grèce...
mais elle est certainement ...plus développée que l'Arménie ...
qui est malgré son retard relatif plus aimée ...que la Syrie.
Mais peut être J. Berque avait d'autres exemples en tête à ce moment là!

 

2° Contribution d'Adib Gabriel Hathout: "En route vers la paix intérieure"

Quant au sujet qui m'a le plus marqué dans ton édito, il me paraît que pour résoudre les problèmes de manière irréversible, dans l’amour et/ou l’amitié (je dirai plutôt dans la mahabba) il faut faire progresser les mentalités et débattre des questions de principe. En famille, à l’école, entre amis ou dans la Nation, la guerre et la paix commencent et se terminent dans la tête. C’est donc bel et bien dans la tête qu'il faut tenter de chercher les solutions.

Parmi les clés du progrès, sans doute la connaissance des racines de son identité est un premier pas vers la connaissance des autres et vers l'amitié. En nous engageant dans ce sentier, nous ferons en sorte à ce que le 21ème siècle soit celui de l’amitié. La richesse du patrimoine culturel syrien nous y invite. Cette richesse tient surtout, à mon sens, en la diversité des courants culturels qui ont traversé le pays. Principalement : le Judaïsme, le Stoïcisme, le Christianisme et l'Islam.


A côté de ces courants - qui s'enchaînent à travers le temps tout en gardant des traits spécifiques - il faut ajouter que le Premier philosophe que fut Pythagore a grandement aidé à structurer ce que nous pourrions appeler l’inconscient culturel syrien. La preuve la plus évidente est que la vie et la pensée de Pythagore ont été mémorisés par des hommes aussi illustres que le libanais Porphyre de Tyr et syrien Jambique de Homs (4ème siècle). L’arrivée de l’Islam et sa propagation dans des contrées aussi civilisées que la Perse n’a fait que confirmer les bienfaits de la géométrie.

Quant à la musicothérapie, déjà mentionnée dans la Bible, elle se retrouve dans les traitements de Pythagore avec le même instrument que Sénèque va préconiser plusieurs siècles après Pythagore, la lyre.

Non que j'excepte l'influence des socratiques sur le tréfonds de l'inconscient syrien, mais je considère cette influence de manière indirecte pour plusieurs raisons :

(1) Les socratiques ont eux-mêmes influencé les stoïciens.

(2) Il est admis que les Anciens stoïciens sont tous d'origine orientale. Ainsi l'hymne à Zeus de Cléanthe (vers 340 AC) introduit l'idée de "patriotisme cosmique" en même temps que celle d'un Dieu unique qui gère l'univers, prédisposant ainsi l'intelligentsia orientale à accueillir le Christianisme.

(3) Platon et Aristote sont considérés par bien d'orientalistes comme ayant influencé, respectivement, l'Egypte et la Syrie. Avancée par des non logiciens, cette proposition ne résiste pas au grattage. Al-Farabi lui-même en témoigne dans son « Le livre de l’accord entre l’opinion des deux philosophes », voyant chez Platon et Aristote deux "Imams". Albert Nasri Nader a résumé la pensée d’Al-Farabi en disant :

 

La philosophie est une et ses voies sont multiples

Fin par ordre du temps

Je te laisse méditer sur Al-Bairouni, Porphyre et Pythagore en promettant de revenir sur ce sujet.

 

« Porphyre dit, dans son livre des opinions des plus grands philosophes, ceci au sujet de la sphère : « les corps célestes, qui se meuvent en formes et en mouvements et avec des mélodies merveilleuses, qui sont fixées pour toujours, comme Pythagore et Diogène l’ont expliqué, désignent leur Créateur, qui est sans égal et sans forme. Les gens disent que Diogène avait des sens si subtils que lui, et lui seul, pouvait entendre les sons produits par le mouvement de la sphère »»

Al-Bairouni. Vers 1040. « L’Inde
»[1]

Vous pouvez trouver l’ensemble des contributions d'Amin Elsaleh sur le site academia à l’adresse:

class="MsoNormal">https://independent.academia.edu/AminElsaleh




[1] Plus de détails pages 171 et suivantes de “Vie de Pythagore. Par Porphyre ». Texte établi et traduit par Edouard des Places, S.J., Correspondant de l’Institut. Deuxième tirage. Paris. Les Belles Lettres. 2003.
Last Updated on Friday, 10 February 2017 14:21
 

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962