Espace adhérent

Coordination et substance PDF Print E-mail
User Rating: / 1
PoorBest 
Written by Adib Gabriel Hathout   
Friday, 28 September 2012 15:25

Cher Amin,

Tu connais mon opinion : examiner l’évolution des relations sociales sur le long terme montre toujours que les peuples de la terre sont faits pour nouer des relations amicales. Les thèses belliqueuses sont, à mon sens, souvent favorisées soit par une carence d’information, soit par un égocentrisme excessif qui épouse une opinion figée ne sachant pas se remettre en cause. Aussi, et pour répondre à ta requête, je te confirme volontiers les raisons pour lesquelles j’ai beaucoup aimé les propos de Hassan selon lesquels l’intolérance et l’ignorance ne méritent qu’indifférence.

En tant que franco-syrien de culture chrétienne sémitique, il me semble que cette disposition de l’esprit est intimement liée à notre tradition culturelle Proche-orientale. Tradition d’après laquelle ce qui est constructif est voulu par Dieu et surmonte l’épreuve du temps (subsiste) ; alors que le mal et la bêtise meurent spontanément sans qu’il n’y ait besoin d’intervenir.

Voici deux mille ans, au début de la propagation du Christianisme en Palestine, cette thèse trouve un éloquent témoignage chez l’Évangéliste syrien Luc. Dans les Actes des Apôtres, Luc rapporte en effet que, selon un membre du sanhédrin aussi célèbre que le Rabbin Gamaliel, il existerait une loi de l’évolution d’après laquelle « Toute entreprise qui vient de Dieu,- donc bonne « en essence »,- résiste à l’épreuve du temps. ». En vertu de cette loi, Gamaliel demandait à ses coreligionnaires de ne pas persécuter les chrétiens. Voici le texte original:

« Gens d’Israël, prenez garde à ce que vous allez faire à ces hommes. Il n’y a pas longtemps est apparu Theudas, qui prétendait être un personnage important ; environ quatre cents hommes se sont joints à lui. Mais il fut tué, tous ceux qui l’avaient suivi se dispersèrent et il ne resta rien du mouvement. Après lui, à l’époque du recensement, est apparu Judas la Galiléen ; il entraîna une foule de gens à sa suite. Mais il fut tué lui aussi, et tous ceux qui l’avaient suivi furent dispersés. Maintenant donc, je vous le dis : ne vous occupez plus de ces hommes et laissez-les aller. Car si leur entreprise et leur œuvre viennent des hommes, elles disparaîtront. Mais si elles viennent vraiment de Dieu, vous ne pourrez pas les détruire. Prenez garde à ne pas vous mettre à combattre Dieu !». (Actes 5 : 36 à 39).

 

Coordination et substance : cas de la géométrie multidimensionnelle


En tant que mathématicien, et au-delà de mon éducation chrétienne, je proposerai volontiers de redécouvrir cette « loi de l’évolution » dans l’enchaînement coordonné et structuré de la géométrie à travers le temps. En regardant les pratiques du géomètre du 21ème siècle, on peut essayer de retracer les pensées qui ont donné le jour à la géométrie dite « multidimensionnelle », omniprésente de nos jours en économie, en médecine, comme dans la rationalisation des pages web.

Sans jamais pouvoir pleinement explorer un domaine aussi riche, j’essayerai seulement de rappeler comment les pratiques géométriques de nos jours procèdent d’un enchaînement où le bien, le beau, et le juste surmontent l’épreuve du temps.

Il faut d’abord noter que l'Histoire a donné au fondateur de la géométrie – Pythagore, le Pacifiste de Samos (actif en 500 AC) – le titre de Premier Philosophe. Je rappelle, pour mémoire, que Pythagore a été le premier nutritionniste avant Hippocrate (Actif en 400 AC).

Les pensées de Pythagore se sont enchaînées avec celles d'Euclide (actif en 300 AC) dont le principal ouvrage, les Eléments, a inauguré une des plus grandes aventures intellectuelles de l’esprit humain.

Car les pensées d’Euclide se sont enchaînées avec celles de tous les géomètres qui l’ont suivi. C'est le cas notamment pour le sujet qui nous intéresse, lors de la naissance de la géométrie multidimensionnelle au 19ème siècle, chez Carl Friedrich GAUSS, père de la statistique moderne.

Aussi curieux que cela puisse paraître, la géométrie multidimensionnelle, telle qu’elle a été proposée par Gauss, repose sur une articulation logique de la pensée humaine qui avait été connue de Pythagore ! A savoir que les propriétés d’un être mathématique priment sur son image visible. Autrement dit, il existe une géométrie « mentale » qui dépasse l’image visible. Par exemple, le triangle peut être « imaginé » sans être représenté visuellement. Ces informations nous ont été transmises par Porphyre de Tyr (4ème siècle PC) dans sa « Vie de Pythagore ».

La coordination qui nous conduit aux temps modernes continue avec les travaux du mathématicien allemand Hermann Grassmann, un élève de Gauss qui a enchaîné sur le travail de son maître à penser en fondant le calcul matriciel. Calcul sans lequel, il serait impossible de visualiser des figures de la géométrie multidimensionnelle.

Pour enchaîner sur l'ensemble des considérations qui précèdent en rendant exécutable, ce qui - jadis - n'était qu’une pensée, il restait au Grand Architecte de suggérer un enchaînement sur les travaux de Blaise Pascal et de Wilhelm G. Leibniz ; en créant le premier ordinateur à programme en 1952, John von Neumann ne savait vraisemblablement pas lui-même qu’il ouvrait la porte à la diagonalisation des grandes matrices. Aujourd’hui, ce calcul rend visibles des images géométriques que nous pouvions seulement imaginer il y a à peine trente ans !

N’y a-t-il pas dans cette grande aventure une leçon de modestie qui nous invite à contempler en silence une œuvre qui nous dépasse et qui nous invite irrésistiblement à l’amitié !

Septembre 2012

NDLR: Cet article est la réponse à la remarque suivante de Hassan Zineddin, dans le cadre des commentaires sur le résumé du livre "Choc et Simulacre":

http://www.mlfcham.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1322:choc-et-simulacre-collectif-europeen-pour-une-information-libre-presente-par-michel-drac&catid=93:livres&Itemid=1842

Bonjour Amin, bonjour tout le monde
Parler de l'ouvrage de l'intolérance et d'ignorance de Huntington n'inspire ni admiration ni souci, le seul état d'âme que "métrite" le superficiel c'est l'indifférence, même l'indignation lui vaut louange !!!
Et s'il doit m'inspirer quelque chose ça serait ce que General Giap de Vietnam a dit : Tout ce qui ne comprend pas la direction de l’histoire finira tranquillement dans sa poubelle !!! et malgré ce qui se passe dans notre patrie en hémorragie son éternité reste intouchable et le clash pour l’arc en ciel de la civilisation, pour la blancheur de la complémentarité de ses différentes couleurs - jamais entre celles-ci - continue

Last Updated on Thursday, 04 October 2012 15:31
 

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962