Avant et après le 1er janvier 2013 : un monde indifférent à l'hiver meurtrier de la Syrie et la géopolitique une science en déclin ou bien sommes - nous à la veille d'une ré-invention appelée "geopolitical re-education " PDF Print E-mail
User Rating: / 10
PoorBest 
Written by Amin ELSALEH   
Thursday, 20 December 2012 13:17



Entre les deux guerres, la France mandataire crée de toutes
pièces le Sandjak d'Alexandrette sur le territoire syrien.
Elle l'offrira à la Turquie en 1939 (voir carte ci-dessus). "Sandjak
d'Alexandrette" est ce qu'appelle les Syriens "Liwaa Iskandaroun".
La semaine du 21 janvier 2013 ont été déployés des missiles
"PATRIOT" sur ce territoire Syrien car la Syrie n'a jamais
reconnu l'octroi de ce territoire à la Turquie par la France coloniale.

 

Pour lire la suite:

http://www.mlfcham.com/index.php?option=com_content&view=article&id=
1372:le-jour-ou-la-france-a-donne-un-bout-de-syrie-a-la-turquie-par-ariane-bonzon&catid=294:syrie&Itemid=1894

Cette volonté d'offrir à la Turquie les moyens de réaliser son
ambition n'est plus une simple vision.

 

Q1: Est-ce que les Syriens sont-ils préparés à cette invasion?

Q2: "Un parallélisme entre Jabhat Al Noussra en Syrie,
 

celui d’Ansar Eddin  du  Mali et d'Ansar Al Charia e Libye et en

Tunisie (reconnue comme organisation terroriste par le gouvernement tunisien en mai 2013 ndlr)
ne justifie-t-il pas de les combattre au même titre du combat contre le Djihadisme mondial?

Sommes-nous témoin du déclin de la Géopolitique ou bien
sommes -nous à la veille d'une nouvelle ré-invention comme
le souligne l'extrait suivant publié par le Guardian? 

"This process of geopolitical re-education – it might be
termed psychological counter-insurgency – has been
gradual but highly effective.

One powerful aspect is the highlighting of the growing
role of Islamist fundamentalists inside Syria, whom
Assad regularly decries as foreign terrorists threatening
the Syrian nation.

This jihadi "scare factor" is rooted in last February's
video message by the al-Qaida leader, Ayman
al-Zawahiri
, in which he called on pious Muslims,
primarily Sunnis living in Lebanon, Turkey, Jordan and
Iraq, to help destroy the Syrian regime." Full article is
viewed at:


http://www.guardian.co.uk/commentisfree/2013/jan/07/
reality-syria-intervention-unlikely

 

 

La syrie est-elle devenue un champs d'expérimentation
pour les géopoliticiens?
Je reviens à une approche où la raison est seule capable de
défendre notre pays.


Le 11 déc.2011 dans un article intitulé:
      A la mémoire  de ceux qui ont aimé leur pays
               1° Amour et sous développement ;
               2° En route vers la paix intérieure
paru dans "Editos du 10 décembre et ses compléments 2011"
Adib Gabriel hathout a écrit :

 « Quant au sujet qui m'a le plus marqué dans ton édito, il me paraît que pour résoudre
les problèmes de manière irréversible, dans l’amour et/ou l’amitié (je dirai plutôt dans
la
mahabba) il faut faire progresser les mentalités et débattre des questions de principe.
En famille, à l’école, entre amis ou dans la Nation, la guerre et la paix commencent et se terminent dans la tête. C’est donc bel et bien dans la tête qu'il faut tenter de chercher
les solutions.

Parmi les clés du progrès, sans doute la connaissance des racines de son identité est
un premier pas vers la connaissance des autres et vers l'amitié. En nous engageant
dans ce sentier, nous ferons en sorte à ce que le 21
ème siècle soit celui de l’amitié.

La richesse du patrimoine culturel syrien nous y invite. Cette richesse tient surtout,
à mon sens, en la diversité des courants culturels qui ont traversé le pays.
Principalement :
le Judaïsme, le Stoïcisme, le Christianisme et l'Islam.

 Pour la totalité de l’article voir :

http://www.mlfcham.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1047:
a-la-memoire-de-ceux-qui-ont-aime-leur-pays-editos-du-10-decembre-2011&catid
=349:amour-et-developpement&Itemid=1513
 

Un an après, le 20 déc.2012, Adib Gabriel Hathout a écrit :
 « Lors des massacres turcs
des années 1840-1860, la fine fleur des intellectuels de l'époque a défendu les
chrétiens d'Orient : 

 - En France : le très chrétien Augustin-Louis Cauchy, fondateur de la topologie
moderne et le plus grand mathématicien de son siècle, a crée L'Oeuvre d'Orient.  

 - En Algérie : le très musulman Abdelkader, une des plus belles images de la
spiritualité monothéiste! Il résidait alors à Damas (où il est décédé).

 
 Témoignage s'il en fallait que les fondements du massacre de 1860 n'étaient pas
religieux. Au contraire, et comme l'explique Abdelkader lui-même Dieu est unique
malgré la diversité des théophanies. En ceci la spiritualité d'Abdelkader rejoint
celle de Gandhi : les religions sont des routes différentes qui convergent vers
le même point. »


Les médias parlent de la fin du monde annoncée par le calendrier Maya, ceci a été
confirmé par une parole imputée à André Malraux
que tout le monde ne cesse de
répéter sans lui donner une interprétation appropriée : « le 21ème siècle sera
religieux ou ne sera pas». Commençons par ces chiffres qui peuvent ne pas être
précis sur
la disparition progressive  mais généralisée des chrétiens d’Orient :


>
 - En Egypte où on comptait 21 millions de coptes, on n’en compte  plus que
9   millions aujourd’hui. Principaux pays de destination : Canada, Australie et USA.

 - En Jordanie et au Koweït, les efforts menés par le Roi pour garder le très petit
nombre de maronites n’ont pas abouti.

 - En Palestine, l’exode des chrétiens a été provoqué, selon  l’auteur, par les
israéliens et le Hamas.

 - En Irak, des 3 millions de chrétiens (Assyriens, Syriaques et  Chaldéens) il ne
reste plus que 130.000. Principaux pays de  destination : Suède et Norvège.

 - En Syrie, il reste 2 millions de chrétiens. Ainsi, à Alep dans la  rue
« Seif Al-Dawlé », on a tout bonnement sonné aux portes et on  a rédigé des
graffiti sur lesquels ont lit « Partez, c’est une  terre musulmane »

 - Au Nord-Liban, le pourcentage de chrétiens est passé de 40% à  20%.


Y a-t-il un rapport entre la fin du monde et l’exode des chrétiens d’Orient ?


En tant que scientifique, je dirai que nous n’avons pas suffisamment de preuves.
Mais commençons par se rapprocher de ces chrétiens d’orient à travers certaines
analyses :

« Pourtant, l’expression « chrétiens d’Orient » ne recouvre pas une réalité uniforme.
Ces chrétiens ne constituent pas un groupe social autonome, et encore moins une
ethnie. Leur histoire n’est pas dissociable des acculturations, des mutations, des
brassages et des recompositions communautaires qui, de l’Empire byzantin à
l’Empire ottoman en passant par les schismes de Rome et de Constantinople, par
les empires omeyyade et abbasside, ont façonné le paysage humain partagé des
populations de la région. Urbaines ou rurales, ces communautés sont réparties sur l’ensemble du Machrek, mais sont plus particulièrement présentes en Irak et dans
la Syrie historique, qui comprend le Liban et la Palestine, ainsi qu’en Egypte.
Les Eglises orientales se répartissent, elles, en confessions orthodoxes,
catholiques ou d’obédience romaine mais dotées de patriarcats et d’institutions
autonomes, dites autocéphales. »


Pour lire la totalité de l’article voir « 
Multiples visages des chrétiens d’Orient »:

http://www.mlfcham.com/index.php?option=com_content&view=article&id=736:
multiples-visages-des-chretiens-dorient&catid=279:religion-issues&Itemid=1095
 

Sur
: L’ignorance de l’establishment religieux islamique  le  philosophe syrien
SadikJalal Al-’Azma a écrit un long article.

Ci-joint un extrait de son opinion dans l’interview suivante publiée le 9 mai 2010« 
L’ignorance de l’establishment religieux islamique » où il :

« 
discute de l’état lamentable de la pensée religieuse dans le monde musulman,
de l’aspiration irrationnelle du mouvement djihadiste à la domination mondiale
et au califat, de la charia comme loi martiale..
» 

Je cite un extrait de l’article de Christian Amphoux publié le 15 août 2012 :

« Amour et développement sont aussi nécessaires l’un que l’autre, et pourtant ils
font dramatiquement défaut à nos sociétés d’aujourd’hui. Depuis l’antiquité, les
penseurs et les philosophes ont contribué à montrer le chemin du vivre-ensemble
par la philanthrôpia ou par l’amour du prochain, ou encore, dans le bouddhisme,
par la compassion ; mais il a fallu des siècles pour que ces principes gagnent la
législation et donnent naissance à l’humanisme occidental. Au sentiment d’amitié
que prête Aristote à tout homme, il faut opposer le regard pessimiste qui voit en
l’homme « un loup pour l’homme ». Le développement de la société ne se fait
pas par la philosophie : Platon a échoué à faire du tyran de Syracuse un bon
monarque ; et Mme de Maintenon, descendante d’un des grands poètes
protestants du 16e siècle, Agrippa d’Aubigné, a été impuissante à empêcher
Louis XIV de proclamer la Révocation de l’édit de Nantes, en 1685.
Partout, le plus souvent, le despotisme, « l’autocratie »,
selon le mot de Herzen, utilise la force pour l’emporter. Mais il est des moments
privilégiés où l’amour peut s’appuyer sur un rapport de force favorable et faire
avancer le vivre-ensemble. »


Pour lire la totalité de l’article :

http://www.mlfcham.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1321:
amour-et-developpement-par-christian-b-amphoux-montpellier-aout-2012&catid=349:amour-et-developpement&Itemid=1841
 

Je conclus par cet extrait d’un email adressé à mes amis du Lycée de damas intitulé :
 
« la profonde amitié des anciens de la MLF"

 
Chers amis, Lors de ce 2ème dîner en l'honneur de Ghassan, plusieurs faits me
confirment ce constat de profonde amitié. Il ne s'agit pas de citer cesfaits chronologiquement, je commence par ce qui m'a touché profondèment: 
1) une réponse partielle à: pourquoi je n'ai pas voulu rencontrer Benjamin Barthe
(journaliste au monde), Samir et Sami l'ont rencontré,
est que : j'hésite à confirmer
la convergence de notre mode de pensée
quelque soit nos tendances littéraires,
politiques, scientifiques..
; 

2) ..; 
3) nous avons parlé des sujets qui nous préoccupent: la Syrie et laPalestine, sans
trop approfondir, car nous n'avons aucun besoin du
détail; 

4)..; 
5) nous avons parlé de "letters of Palestine" que certains d'entre-vousl'ont acheté
grâce à la persévérence de Nadia auprès des
mlf-américains (qui doivent savourer
le triomphe d'Obama, peut-être pas
tous); ces mlf lointains que nous n'arrivons
pas à les acquérir à notre
cause; alors qu'elle n'est ni politique, ni autre chose, plutôt fraternelle,  

6)..; 

7)..; 
8) nous avons aussi parler de vos publications: Crystal Ball d'Imad, la biographie
du père de Samir, bien avant celle de la famille Chahine, la
famille Kallas et
j'attends toujours la biographie du père d'Hassan,
d'Abdellatif.. 
9) mais nous avons parlé d'autres choses, vous auriez dû être là pour partager
ce grand bonheur des retrouvailles, et la soirée s'est terminée
en regardant la
tour Eiffel toute rajeunie par ses étincelles de beauté;
 Quand reverrons-nous Ghassan? Amin »  

Pourquoi j’y tiens à cet email ? parce que nombreux de ces amis sont chrétiens,
nombreux sont dispersés dans le monde, bon gré, malgré..une description de ces
copains d’enfance est publiée au journal Le Monde,
écrite par ce même Benjamin
Barthe dont on a parlé au dîner et qui est un fin connaisseur du proche orient;
voir :

http://www.mlfcham.com/index.php?option=com_content&view=article&id=
1388:syrie-copains-davant-par-benjamin-barthe-edition-le-monde-du-mardi
-11-dec2012&catid=287:mlf&Itemid=1910

.


Pourquoi la fin du monde approche ? parce que l’état le plus puissant du monde
continue à ignorer la réalité palestinienne et la réalité chrétienne de ce P.O.

C’est une des raisons, la 2ème est que la mondialisation n’a pas réussi à rapprocher
les peuples et,
à les engager dans un effort commun pour sauver l’humanité de la famine et de
l’illettrisme entre autre.


Je continuerai à me dévouer à cette planète en espérant que l’échéance ne sera ni
pour demain le 21 déc. Ni pour les jours qui suivent où le génocide d’une partie
de la population de la Syrie continue et où l’exode des chrétiens d’Orient va en
s’amplifiant et où les préparatifs pour les festivités pour Noël et le nouvel an
poursuivent leur cadence habituelle.

 
« Je suis Dieu, je suis créature ; je suis Seigneur, je suis serviteur  
Je suis le Trône et la natte qu’on piétine ;
je suis l’enfer et je suis l’éternité bienheureuse
 
Je suis l’eau, je suis le feu, je suis l’air et la terre
 
Je suis le « combien » et le « comment » ;
Je suis la présence et l’absence
 
Je suis l’essence et l’attribut ; je suis la proximité et l’éloignement
 
Tout être est mon être ; je suis le Seul, je suis l’Unique.
 »

Cette citation est de L’émir Abdelkader Al-Jazaïri, une des plus belles images
de la spiritualité monothéiste! Il résidait alors à Damas (où il est décédé).

UNE RENAISSANCE SERA-T-ELLE EN VUE DANS L'ESPRIT DE CETTE
EPITAPHE DATEE 1149 OÙ  LE MULTICULTURALISME A ATTEINT SON
APOGEE EN MEDITERRANNEE?



14 janvier 2013
Amin Elsaleh 

Prochain article: Stochastic model and Syrian conflict     

 

Cet article ou essai plutôt, a commencé Samedi, 08 Mars 2014 15:37; il est toujours en cours de construction, car plus les données sont denses, plus la convergence du modèle est acquise et apte à fournir des conclusions exploitables:

Stochastic Model and Worldwide Conflict Resolution: Using "Big Data" concept to Predict the World’s Next Atrocity - Case of Syria

 

 

 

 

Last Updated on Tuesday, 01 September 2015 13:38
 

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962