Sommaire

Espace adhérent

Les travaux archéologiques de Sélim ABDULHAK PDF Print E-mail
User Rating: / 1
PoorBest 
Written by Michel al-Maqdissi   
Sunday, 10 February 2013 11:51

Cet article vient en complément de la biographie rédigée par Samir Abdulac (NDLR):

http://www.mlfcham.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1342:selim-abdulhak-1913-1992-des-antiquites-syriennes-au-patrimoine-mondial-elements-dune-biographie-professionnelle&catid=294:syrie&Itemid=1867

 

Michel AL-MAQDISSI
Direction Générale des Antiquités et des Musées, Damas, Syrie

Pendant plus de 16 ans, Sélim ABDULHAK a réussi à regrouper plusieurs études sur l’archéologie syrienne qui, d’une part, mettent en valeur les actions de la nouvelle direction du service des Antiquités et, d’autre part, présentent les axes de recherches suivants : l’aspect muséographique, l’étude de la ville de Damas, la publication des fouilles réalisées sous sa direction, l’étude des principales cités de la Syrie à l’époque classique et enfin l’étude de la production du verre. Avec la création de la Direction Générale des Antiquités et des Musées en 1948, Sélim ABDULHAK a estimé indispensable de créer un nouveau périodique scientifique, Annales Archéologiques Arabes Syriennes, amené à devenir la voix officielle de la DGAM, afin de regrouper les travaux en cours de réalisation. Il a diffusé sa vision de l’archéologie syrienne en publiant notamment l’article intitulé « Notre politique archéologique au présent et au futur » (AAAS, 8-9, 1958- 1959). Il rédigea plusieurs articles concernant le fonctionnement des musées et illustrant l’importance de la muséographie dans la mise en valeur de l’histoire et du patrimoine d’un pays : « Le présent et l’avenir des musées syriens » (AAAS, 3, 1953), « Musées et compréhension internationale » (AAAS, 3, 1953), « La campagne internationale des musées syriens : Damas, Alep, Tartous et Palmyre » (AAAS, 6, 1956), « La coopération entre les musées des pays en voie de développement et ceux des pays économiquement développés » (AAAS, 13, 1963), « Les musées syriens et l’éducation » (AAAS, 15, 1965). Il a parallèlement publié le premier catalogue du département classique du Musée National en 1950, en collaboration avec son épouse, dans lequel il a réuni, avec un style simple mais scientifique, l’essentiel de cette riche collection d’objets. Les fouilles menées sous sa direction sont connues grâce à des articles au sujet des travaux réalisés à Palmyre dans l’hypogée de Taai (AAAS, 2, 1952), de la fouille de la nécropole d’Oum Hauran (AAAS, 4-5, 1954-1956) et de la ville de Homs et de ses principaux vestiges archéologiques (AAAS, 10, 1960).  Il s’est également penché sur l’étude de plusieurs grandes villes syriennes dans son ouvrage en collaboration avec Khaled MOAZ sur l’ancienne ville de Damas paru en 1960, dans ses analyses du théâtre de Bosra (AAAS, 14, 1964) et dans une synthèse sur l’architecture et l’urbanisme de Palmyre (AAAS, 42, 1976).  Par ailleurs, il rédigea des articles sur l’architecture militaire de la période classique (AAAS, 1, 1951), sur les caractéristiques de l’art syrien avant l’Islam (AAAS, 11- 12, 1961-1962) et sur l’art des jardins chez les Arabes (AAAS, 10, 1960). Sélim ABDULHAK a consacré plusieurs études à la verrerie et a organisé en 1963 un colloque international sur le verre au Musée National de Damas, dont il publia immédiatement les actes.  En organisant des expositions à Damas et diverses manifestations culturelles dans les grandes villes syriennes, il souhaitait diffuser les récentes découvertes archéologiques, qu’il rassemblait ensuite dans les catalogues d’exposition. Il a toujours eu le souci de préciser le choix des collections exposées et l’intérêt de ces événements. C’est notamment à travers le tourisme et l’approche de Sélim ABDULHAK que les antiquités syriennes ont retenu l’attention des chercheurs et institutions internationales. Il publia ainsi un article sur le tourisme et l’archéologie en Syrie (AAAS, 4-5, 1955). Enfin il a écrit des chroniques concernant les nouvelles découvertes en Syrie et des comptes rendus sur des publications importantes de l’histoire et de l’archéologie syriennes. Le travail pluridisciplinaire de Sélim ABDULHAK a donc permis le développement de l’archéologie syrienne et ses nombreuses publications illustrent particulièrement sa vision du rôle que doit jouer l’archéologie au niveau national et international.

 
« d’après M. Al-Maqdissi (éd.) : Pionniers et protagonistes de l'archéologie syrienne 1860 – 1960, d'Ernest Renan à Sélim Abdulhak, Damas, 2008, pp. 306-308 (= Documents d’Archéologie Syrienne XIV) ».     

 

 

 

Last Updated on Sunday, 10 February 2013 15:14
 

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962