Espace adhérent

Colloque participatif Mondialisation et Editorialisation - project on knowledge Networks and virtuous cities rebuilding-Commentaires de Kamal Chaouachi et Nicolas Chahine PDF Print E-mail
User Rating: / 10
PoorBest 
Written by AminElsaleh, Kamal Chaouachi, Nicolas Chahine   
Tuesday, 14 April 2015 07:44

Voir dernière publication :

https://www.academia.edu/26057106/Projet_sur_les_r%C3%A9seaux_de_connaissances_

et_la_reconstruction_des_Cit%C3%A9s_Vertueuses_-_Colloque_participatif_Mondialisation_et_Editorialisation_-_MSH_Paris_Nord 

 

 

                 Colloque participatif Mondialisation et Editorialisation - MSH Paris Nord

  thématique: échanges,circulations et traductions

Projet sur les réseaux de connaissances et la reconstruction des Cités Vertueuses

I- Quel type de public vise cette thématique ?

 

  • Favoriser l’expression personnelle d’individus issus des pays en voie de démocratisation ou en développement, 

dans le cadre artistique, et à travers l’art, notamment par le cinéma, la littérature, la peinture et le théâtre ;

  • les sensibiliser à la promotion de leurs différences culturelles dans un contexte artistique ;
  • développer une collaboration plus intense entre ces pays et la France.

 

    II- Objectifs

 ·        La préservation du patrimoine ,  l’héritage culturel et la reconstruction urbaine des villes.

(Equipe : Amin el Saleh[1], Noha Khalaf…)

       Extrait de mon article publié sur mlfcham: "Ibn Khaldoun et Tamerlan: Enseignement

pour les  Arabes d’aujourd’hui":

    "L’amour étant un sentiment intérieur,  le développement est l’effet de ce sentiment au  
niveau de la collectivité. A l’opposé des armes et de la confrontation, l’un et l’autre évoluent 
lentement et finissent par refléter une mesure du degré de civilité d’une Nation."
  

http://mlfcham.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1549:ibn-khaldoun-et-

tamerlan-enseignement-pour-les-arabes-daujourdhui-&catid=349:amour-et-developpement

&Itemid=2090


 

III- Définition

Le projet de cités vertueuses mettant en œuvre la reconstruction de  Cités vertueuses, s'appuie sur cette définition d'Al-Farabi

(10ème siècle):

 "This virtuous city is compared in its function to the limbs of a perfectly healthy body. By stark contrast,

al-Farabi identifies four different types of corrupt city: these are the ignorant city (al-madina al-jahiliyya),

the dissolute city (al-madina al-fasiqa), the turncoat city (al-madina al-mubaddala) and the straying city

(al-madina al-dalla)...

...The virtuous society (al-ijtima' al-fadil) is defined as that in which people cooperate to gain happiness.

The virtuous city (al-madina al-fadila) is one where there is cooperation in achieving happiness."

Source: IAN RICHARD NETTON - Copyright © 1998, Routledge.

a) Prérequis

J'essaie de promouvoir un projet autour de deux "cités arabes vertueuses"; 
et de  "promouvoir à travers ce projet leur potentiel de production culturelle, scientifique, 
artistique...".
 Je cherche des candidats pour écrire et soumettre ce projet à des instances spécialisées pour 
la sauvegarde du patrimoine mondial de l'humanité ainsi que dans la protection des données 
échangées dans un univers multi-culturel.
La mise en place de ce projet nécessite la contribution de plusieurs profils dont: architecte, 
archéologue, urbaniste, anthropologue, sociologue, journaliste, réseau de communication...
Je vais faire appel à certains d'entre vous afin de constituer un noyau. La route est longue, 
mais nous n'allons pas attendre la destruction progressive de nos cités vertueuses. Il est temps 
de définir un objectif commun: la reconstruction de nos cités dans un corps sain et vertueux.
Ce projet a deux volets :
·        Préservation du patrimoine et de l’héritage culturel et ;
·        La reconstruction urbaine et du tissu social de quelques villes:
1.      Préservation du patrimoine et de l’héritage culturel
1.1.           La langue, la littérature, l’Art et la Musique
1.2.           Révision des systèmes d’Education  et des programmes  scolaires 
             Une préparation a commencé par une dizaine de chercheurs portant le titre en trois 
langues . 
  

 Arab linguistic & identity awareness/La conscience arabe linguistique et identitaire

 . Elle peut servir de pilote pour promouvoir un travail collectif de production 
culturelle, scientifique  et artistique dans les  villes pilotes.

B) Quels outils pour mettre en œuvre un ou des réseaux de

connaissance?


Mise en garde 

S’attaquer à la problématique aujourd’hui des réseaux de connaissances avec l’apport du concept « Big Data » et la

mauvaise convergence induite par l’absence d’arbitrage des Institutions chargées de mettre en pratique l'open data en

dispensant gratuitement l'information statistique exacte, est un travail laborieux... Où on va avec l'absence totale de la

morale, de l'éthique et avec la manipulation des données  par ceux qui ont accès aux finances et qui se réservent le

droit d'exploiter les données à leur guise?

Est-ce la chance perdue, ou bienl'homme est-il suffisamment intelligent pour recapitaliser son patrimoine en éliminant

les intrus et les imposteurs?

Je fais appel à la  philosophie pour jouer son rôle d'intégrateur et d'arbitrage avant que la machine de l'informatique ne nous

entraîne vers des horizons incontrôlables » réf. 4

C) Acronyme du projet : « di-sc-el » 

D) Titre :
Comment un document intelligent définit et gère un ou des scenarii e-Learning ?

Cas du précepteur virtuel.

Basé sur le concept de « Document intelligent » : Le « Document intelligent » permet au concepteur/utilisateur de couvrir la représentation

syntaxique et sémantique ainsi que les modalités d'échange de documents électroniques multilingues[2].

Une des valeurs ajoutées d’un « Document intelligent » est de renforcer le contrôle des étapes et des séquences autorisées dans un système

opérationnel au niveau de l’authentification, des contrôles d’accès mais surtout au niveau de la confidentialité des données contenues

dans le « document intelligent »,

de la prévention des intrusions, la prévention des fuites d’information et la détection des fraudes, grâce à une couche d’intégration sémantique.

 De ce qui précède, il ne s’agit pas seulement d’analyser les défaillances de la façon dont on traite aujourd’hui la problématique des

« Réseaux de connaissances » mais d’apporter des solutions, le projet di-sc-el en est une des solutions,  ce projet a pris naissance grâce

à une initiative conjuguée avec Paris VI mais qui a été stoppé 2013 faute de ressources financières.

 Amin Elsaleh

 Paris 15 avril 2015

 [1] BSC in civil engineering 68, Docteur ès Sciences physiques 74, informaticien et dramaturge. Son œuvre essentielle pour le monde arabe :

PUBLISHED STANDARDS FOR COMPUTER PROCESSING AND TRANSMISSION IN ARABIC & NEW WORK ITEMS BY AMIN ELSALEH ;

pour le monde euro-méditerranéen la création du site socio-culturel www.mlfcham.com

 [2] (Suite de la note 1) Les projets de standards arabes non-devenus ISO concernaient le clavier, les "fonts".., ma mission consistait

à renforcerdes logiciels de traduction automatique par l'apport de règles sémantiques etc. J'ai quitté la région arabe en 1987.

J'ai poursuivi avec IBM sur l'Unicodequi est sorti en 1994 avec la représentation des caractères arabes mais aussi du FARSI, ORDOU, etc.

J'ai continué aussi avec le groupe ISO responsable de SGML (simplifié et reconnu sous le nom XML en 1998 grâce à Microsoft) sur

les FONTS (la reproduction des styles NOUSKHI, KOUFI, ROUQAI,..) mais le standard SGML sur les FONTS est sorti sans pouvoir avancer

sur les FONTS arabes, car je ne représentais plus les pays arabes à l'époque et les pays arabes n'ont pas désigné mon successeur depuis

mon départ en 1987 qu'en 1999: Dr Nibal Idlebi a occupé ce poste jusqu'à son départ à l'ESCWA.

Dr Sami Khiami chercheur au CRS(devenu l'ambassadeur de Syrie en Grande Bretagne) m'a invité en 99 pour faire un état des lieux

et pour faire avancer ces standards et ajouter un standard urgent dédié à "l'univers du Web" en s'appuyant sur le projet

MEDEDI (2000-2002) élaboré par 4 pays: Tunisie, Syrie,Grèce, France.

Voilà pour l'historique. Le réseau social www.mlfcham.com est conçu pour accueillir les articles en 3 langues: Arabe- Français-Anglais;

on peut même effectuer une recherche avec des mot-clé arabes, mais je pense qu'il existe beaucoup de failles non-résolues

par le manque d'un standard pour le traitement de la langue arabe sur Internet, mais aussi pour les textes multilingues car rares

sont les publications en langue arabe qui ne font pas appel à des mots en caractères latins , pour les références bibliographiques

en particulier mais aussi pour des mots dont la traduction arabe n’est pas encore d’usage.

 

Thématique liée:

Mondialisation et Editorialisation: le Multilinguisme

Quelques Références

http://mlfcham.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1601:reseaux-de-

connaissances-colloque-participatif-mondialisation-et-editorialisation-quelques-references-&

catid=334:amin-elsaleh-contributions&Itemid=2139

 

http://mlfcham.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1506:monica-heintz-

studying-morality-in-anthropology&catid=349:amour-et-developpement&Itemid=2034

 

Commentaires de Kamal Chaouachi (quelques extraits)

...

la seule solution pour réparer le tissu social, c'est de faire Rêver à nouveau (un peu comme Louis XIV qui jouissait devant le peuple français devant les merveilles de l'Orient (tapis, musique, narguilés, etc.) en recevant ses ambassadeurs et en organisant des fêtes somptueuses (voir par exemple l'influence sur le génie de Mozart au passage).

 

...

 

En parallèle, il ne faut surtout pas laisser les Catholiques tout seuls clamer –par des bannières jetées sur les façades de certaines églises: "Dieu est Amour". Cela laisse penser que dans l'autre religion, ce n'est pas le cas. Tu parles aussi d'Amour quelque part. Seul l'Amour nous sauvera à tous.  

...

 

Les Musulmans, pour commencer, doivent rejoindre les Catholiques et faire de même sur leurs temples : étendre une grande banderole clamant: "Dieu (Allah) est Amour, Pur Amour Miséricordieux"... Car c'est bien la traduction réelle (interdite depuis 1000 ans tant par les "porte-paroles" autoproclamés de l'islam que leurs ennemis) de la Rahma

...

Vois l'explication dans le paragraphe en note à la fin de l'article suivant (mais que j'ai également proposée dans un livre): 

http://www.kapitalis.com/afkar-2/28948-l-islam-entre-chien-et-chat-crepuscule-ou-renaissance-d-une-religion-de-l-amour-misericordieux.html

 

Donc, je résume: régénérer les cités vertueuses par le Rêve et l'Amour.

....

une anthropologie de la morale, objet de l'article de Monica HEINTZ qui discute du
relativisme des réactions à la violence barbare de l'islam
.

A propos de lapidation (puisque c'est le sort de la veuve afghane si j'ai bien compris), il y a une histoire connue où des Juifs viennent
voir Muhammad, qu'ils considèrent donc comme ayant une autorité
religieuse, et lui présentent le cas d'une femme incestueuse. Il leur
répond alors: "Que dit donc votre Torah?". Les Juifs vont alors
chercher leur Livre et trouvent tous ces versets qui imposent de la
lapider (ce que, je crois, ils firent)… Non pas que Muhammad ait
approuvé mais s'il avait refusé, c'était encore une énième graine
de discorde et peut-⁠être un énième autre casus belli…


  ...

En effet, la Lapidation n'existe pas dans le Coran. Sa permanence
signalée dans de rares sociétés musulmanes provient donc de l'Ancien
Testament dans lequel, en effet, il est fréquent de rencontrer des
passages d'une violence "banalisée, dirions-⁠nous aujourd'hui 

...

CONCLUSION

Il faudrait pouvoir informer Le Monde et ses lecteurs que la violence
islamique des Talibans et de Da'sh est d'essence judaïque. Or, le
risque est grand de se voir qualifier d'"antisémite"… D'un point de
vue théâtral, il s'agit d'une véritable tragédie.

Bref, ce qui est choquant est que cette farce de l'absence de "morality"
dans l'islam est un tour de passe-⁠passe (magie) jouée aux Musulmans .

Une anthropologie (comparée et historique, cela va de soi) plus
poussée montrera qu'il ne faut pas blâmer les Juifs (comme certains
pourraient être tentés de le faire). Car ce sont d'autres dieux
d'autres peuples (dont les Juifs se sont inspirés) qui ont décidé
qu'une veuve ne pouvait connaître à nouveau un homme.

Le fait qu'elle soit enceinte n'importait à personne avant:

_"Menahem frappa Thiphsach et tous ceux qui y étaient, avec son
territoire depuis Thirtsa; il la frappa parce qu'elle n'avait pas ouvert
ses portes, et il fendit le ventre de toutes les femmes enceintes."_ (2
Rois, 15:16)

Le débat est donc faussé dès le début et "ça fuit de partout"…

Bien à toi.

_________

[1] ORIGINE "ISLAMIQUE" DU CHÂTIMENT DE LA LAPIDATION

_"Si une jeune fille vierge est fiancée à quelqu'un et qu'un homme la
rencontre dans la ville et couche avec elle, vous les ferez sortir tous
deux à la porte de la ville, vous les lapiderez et ils mourront,  la
jeune fille pour n'avoir pas crié dans la ville, et l'homme pour avoir
fait violence à la femme de son prochain. Tu extirperas ainsi le mal du
milieu de toi. Mais si c'est dans la campagne que cet homme rencontre la
jeune fille fiancée, si l'homme la saisit et couche avec elle, l'homme
qui a couché avec elle sera puni de mort. Tu ne feras rien à la jeune
fille; la jeune fille n'est pas coupable d'un péché passible de mort;
c'est comme si un homme se dressait contre son prochain pour lui ôter
la vie. La jeune fille fiancée, que cet homme a rencontrée dans les
champs, a pu crier sans qu'il y ait eu personne pour la sauver."_ (Dt
22:23-⁠27) [entre autres nombreux exemples…]

  Echange Nicolas Chahine/Kamal Chaouachi

I- Nicolas Chahine

 

 

الرحمة ليست مرادفة للمحبّة وإن حوت بعض عناصرها.
 
في المسيحيّة "الله محبّة" أو "السيّد محبّة"
 
نقولها كلما قلنا "مرحبا" أي مار=السيّد حابا=محبّة بالسوريانيّة.
 
أمّا فيما بين أسماء الله الحسنى ال99، لا يوجد "المُحِبُ". توجد
 
صفات كثيرة عظيمة، لكن ليس بينها "المُحِبُّ". ولي أن أقبل
 
برحابة صدر أن يصحح لي أحدٌ تيهي إن وُجِدَ.
 
من هنا إعتقادي أن إله موسى "يهوه"، وإله عيسى بأقانيمه
 
الثلاثة "الآب والإبن والروح القدس"، ونُنْعَتُ بسبب ذلك بالشِرك
 
ويَجْتَذُّ الأطهار أعناقنا لخَلاصنا من آتون جهنّم، ذلك البستان
 
شرق المقدس الذي كانت تُرمى به جُثثَ المعدومين، وإله محمّدٍ
 
"الله الرحمن الرحيم"، ولا يرى المسلمون في التسميات الثلاثة
 
شِركا، هم بالفعل ثلاث آلهة مختلفين. في إبراز الصفات، على
 
الأقّل. هناك من يؤمن أن تعدد الآلهة، أكثر ديمقراطيّة من
 
التوحيد المستميت، لكن هذا بحث آخر. أعتقد أن في كلامي ما
 
يستجدي ردود فعل صاخبة من العاطفيين. لكن لا حول ولا قوّة
 
إلّا بالثالوث الأقدس.
 
طاب يومك أيّها الصالحُ ومحبُّ الأمين.
 
أدامك الله لأصدقائك صافيا معافى مدى الأيّام 
 
صانعا باستقامة واجباتك وكلمة حَقِّهِ.
 
نقولا
 

 

 

II- Kamal Chaouachi


Cher Amin,

Voici un éclairage supplémentaire suite aux remarques de ton ami Mr Nicolas Chahine que je remercie car c'est toujours intéressant d'avoir quelqu'un qui connaît le syriaque et autres langues anciennes du Moyen-Orient.

Paix et Amour

Chrétiens et Musulmans sincères sont tous d'accord sur l'objet de leur mission sur Terre: l'amour du prochain et de Dieu et la diffusion de la paix. Ainsi des versets comme les deux suivants:

-"Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés" [Hadihi hiya wasiyyati an tuhibbu ba'dakum ba'dan kama ahbabtukum ] (Bible – Jn/Yuhanna, 15:12)

-"Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde!" [Tuba li-r-ruhama liannahum yurhamuna] (Bible – Mt 5:7)

ont trouvé, six siècles plus tard, -et ce n'est pas par hasard- un écho direct dans:

-"Tu ne fus envoyé aux mondes que comme expression de l'Amour-Miséricordieux" [Wa ma arsalnaka illa Rahmatan lil 'alamin] (Cor. - Prophètes 21:107)

-"Ceux qui sont avec lui [le Prophète] font preuve d'amour miséricordieux entre eux" [Ruhama baynahum](Coran - Fatih/Tout s'ouvre 48:29)

Quant au fameux verset:

"Les serviteurs du Tout-Amour Miséricordieux marchent humblement sur la terre et, lorsqu'ils sont interpelés par les ignorants, répondent:"Paix !"" [Wa 'ibadu r-Rahmani-lladina yamshuna 'ala-l-ardi hawnan wa ida hatabahum al-jahilun qalu Salaman] (Cor. – Le Critère (discriminant) 25:64)

Il est à comparer au Sermon sur la Montagne dans lequel Jésus considère toute personne soucieuse de paix comme un "fils de Dieu":

"Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu !" [Tuba li-s-sani'i s-salam liannahum abna'a yud'awana] (Bible – Mt 5:9)

D'où viennent donc toutes ces querelles sur la limitation ou le sens, figuré ou non, de l'amour, la miséricorde, l'amour miséricordieux  ou encore l'expression "fils de Dieu"? Les Béatitudes de l'Evangile, que le Coran reprend à son compte, montrent donc que les Musulmans, en faisant preuve de tant d'amour miséricordieux envers leur prochain (allant jusqu'à souhaiter la Paix à leurs obscurs blasphémateurs) sont des "fils de Dieu" qui s'ignorent... Ceux qui évoquent du "polythéisme" ou de l'"associationisme" n'ont rien compris à l'essence de l'islam ou celle du christianisme.

D'ailleurs, "Sani'i s-salam" (faiseurs, procureurs de la paix) dans le verset ci-dessus aurait pu se traduire en arabe par "muslimin" puisque, linguistiquement, ce dernier mot signifie à la fois "soumis à la Volonté de Dieu" mais aussi "faiseur de paix"...

A propos de Beaux Noms

Ils sont en fait destinés à la Méditation. Les Soufis, à l'image de l'illustre Ibn 'Arabi (qui nous a quittés à Damas même, et qui "professait la Religion de l'Amour" [Adinu bi-din il-Hubb]... en ajoutant "Quel que soit le lieu vers lequel se dirigent ses caravanes" [Anna tawajjahat raka'ibuhu]...et "L'Amour est ma religion et ma foi" [Fa-l Hubbu diny wa imany]) l'ont bien compris...

Parmi les 99 Beaux Noms dont il est fait mention, il y a surtout Al-Wadud (comme dans le prénom 'Abd-al-Wadud (Serviteur du Tout Affecteux), rendu encore célère par le metteur en scène Durayd Lahham lui-même dans le célèbre film syrien "Bayna l-Hudud"). Il y a aussi "Al-Halim" (le Très Doux), et d'autres encore qui mériteraient de meilleures traductions mais, passons.

En effet, il y en a un plus important que tous les autres. Il s'agit d'"Ar-Rahman" qui a été traduit, depuis 1000 ans, de manière limitée. Or, il exprime avant tout l'infinité et devrait être rendu par "Le Tout Amour Miséricordieux". Il s'agit d'un Amour Universel, cosmique, donc des myriades de fois plus "englobant" que le simple Ar-Rahim (Dispensateur de l'Amour Miséricordieux aux êtres des mondes).

La Rahma est "Tout Amour Miséricordieux" et non pas simple "miséricorde"

L'attribut "Ar-Rahman" apparaît, entre autres, dans l'en-tête ("Basmala") de chacune des 114 sourates (sauf une). Autant dire que le Coran ne parle donc que d'Amour, d'Amour miséricordieux.

Bref, le christianisme n'a pas le "monopole" de l'Amour. D'un point de vue chronologique, la question de l'Amour apparaît, dans les mêmes termes, au sein de l'hindouisme, du bouddhisme et du jaïnisme; notamment. La deuxième en particulier, disposait disposait déjà d'ambassadeurs au Proche-Orient, et en Syrie en particulier; au 2ème siècle avant JC.

Avec l'amour, le christianisme traite du rachat des péchés, du pardon, etc. Le Coran, lui, en faisant émerger la Raison (le développement des sciences entre les 9ème et 15ème siècles ne fut pas un hasard), toujours guidée par l'Amour Miséricordieux; proposa une synthèse du judaïsme (la thèse initiale: essentiellement basée sur une Loi et un peuple en particulier) et du christianisme (comme antithèse et protestation vis-à-vis du judaïsme). On le processus dialectique à une pyramide dont la base serait le judaïsme et le sommet l'islam.

Quant à la Trinité, toutefois absente des Evangiles car instituée plus tardivement par l'Eglise (cf le Concile de Nicée), elle constitue évidemment une différence notable de point de vue avec les Musulmans. Cependant, et en Syrie en particulier, ces derniers acceptent parfaitement les Chrétiens tels qu'ils sont et quels qu'ils soient: "trinitaires" ou "unitaires". En effet, et pour reprendre l'image du Sermon sur la Montage, tous les êtres humains animés par l'amour et propagateurs de la paix sont des "Fils de Dieu" (Mattieu 5:9)...

Pendant près d'un millénaire, il y a donc eu une immense confusion et méprise quant à la traduction correcte du mot le plus important du Coran: "Rahma". Il n'est pas simple "miséricorde" (misericordia en latin; de "cor" signifiant "cœur") mais "Amour Miséricordieux" comme dans l'illumination de Thérèse de Lisieux (1895) laquelle s'était abandonnée à Dieu "comme victime d'holocauste à l'Amour Miséricordieux du Bon Dieu". En effet, le mot provient de "rahim" (id. hébreu "rehem") qui signifie "entrailles" de la mère. Autrement dit, la "Rahma" du Coran est "quelque chose" qui prend sa source dans le ventre, qui monte et qui s'apparente logiquement à l'amour de la maman (amour matriciel, maternel, emplissant les corps) pour le fruit des ses entrailles ("rahim"); à l'instar de Marie envers Jésus.

On notera également que dans le langage courant, le mot "miséricorde" en arabe (rahma) et dans la tradition musulmane en particulier, ne distingue pas entre la miséricorde humaine et celle de Dieu. Or, la première ne constitue en fait qu'une parcelle de la seconde (un peu comme l'Atman vis-à-vis de Brahman dans l'hindouisme). 

En résumé, l'intérêt du christianisme et de l'islam est leur message d'amour (miséricordieux) et de paix à vocation universelle, non plus limitée dans l'espace et le temps.

C'est de cela dont le monde a besoin aujourd'hui.  

******************** 

 

 

 
III- Nicolas Chahine
 
 أيا أيّها الصالح الأمين
 
إنّي أعظّم فيك الفكر والمددا
 
وأسمعُ من عقلك في الهدى صددا
 
ليس لي وأنا المتعصّب للثالوث الأقدس الإله الواحد إلّا أن أتمنّى
 
العود، إذا كان لا بدّ من أن نُستَعْمَرَ، الى استعمار بيزنطة
 
والخلاص من استعمار البدو والعرب. على الأقل الخلاص من
 
هيمنة فكر الصحراء الواحد الذي إمّا أن تتبعه بدون نقاش أو
 
يضرب عُنُقَكَ. كيف قبل آباؤنا وأورثونا بلا مقاومة تُجدي هذا
 
الخنوع، لا إجابة عندي. أنا لست عربي إلّا باللغة. أنا سوريّ
 
أعتزّ بسوريّتي.
 
وأرسل لك مجددا قصيدة أحمد حسن المقدسي* التي تتكلّم بما
 
أحسّ به. والسلام لك.
 
نقولا

 *http://mlfcham.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1656:ya-sham--&catid=363:ahmad-hassan-al-maqdessi&Itemid=2195

 

Last Updated on Tuesday, 12 July 2016 13:39
 

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962