Espace adhérent

CRITIQUE DE LA PIECE D’AMIN ELSALEH : ETRANGE DECOUVERTE par SAZDEL YASSINE PDF Print E-mail
User Rating: / 1
PoorBest 
Written by Sazdel Yassine   
Saturday, 12 August 2017 14:53

CRITIQUE DE LA PIECE D’AMIN ELSALEH : ETRANGE

DECOUVERTE[i] par SAZDEL YASSINE[ii]

Je fais toujours confiance à mes premières impressions : lisant simplement une seule fois , ETRANGE DECOUVERTE[iii], j’ai été prise dans un “infernal tourbillon” et jai vecu les “hallucinations , le cauchemar “ de son auteur, j’ai partagé “ la projection de son âme “…

Encore une fois , ce n’est pas une pièce de théâtre au sens propre du mot mais une suite de scènes incohérentes , tragiques et macabres où des personnages compliqués , “fantomatiques” paraîssent, disparaissent, vivent , meurent, se dédoublent dans un milieu lourd et épais de “brouillard”, et où l’action a lieu dans un site inconnu, incertain : tantôt ville, tantôt village, tantôt villa, tantôt ruines, tantôt plage…

On est confronté à l’imaginaire qui se mêle à la réalité, à la poésie, à la cruauté, a l’idéalisme, bref à un monde fou et absurde… On pénètre dans la conscience et le subconscient des personnages qui sont à la fois absurdes et tout a fait logiques…

Le lecteur est pris du “vertige terrible d’un chaos “et a hâte de se réveiller…Il veut a tout prix, “fuir, mais ne trouve ni porte d’entrée , ni porte de sortie “ il est pratiquement “ coincé “…”

ETRANGE DECOUVERTE découvre les atrocités de la guerre et ses repercussions sur l’humanité : femmes, hommes, enfants, orphelins… N’ayant ni temps, ni espace, elle a une forte “ puissance prémonitoire “…si l’on pense au Moyen-Orient et particulierement a la Syrie… Elle cache un sens politique : l’auteur l’a-t-il écrite en Syrie ? Avait-il un pressentiment quelconque ?

Et malgre son pessimisme, elle renferme un “brin d’espoir”, “ un rayon d’optimisme” symbolisé par la Fée, l’Enfant et l’Aigle… Elle me rappelle “etrangement” de Beckett et de Ionesco… Et à l’opposé de Meurtsault d’Albert Camus , AMIN ELSALEH, tel que je le connais, ne renonce jamais à son “optimisme” , à l’Humanite et rêve “de reconstruire les cités détruites par la bêtise de certains “.

Sazdel A. Yassine                                 Le 14 Juillet 2017

 



[i] Je remercie Simone Rist la metteure en scène et sa troupe dont la prestation était excellente pour avoir mis en valeur ma pièce, je remercie également Claude Conquy pour sa superbe préface qui a contribué à comprendre le texte, l’intégralité de la vidéo est sur Youtube en six parties: https://www.youtube.com/playlist?list=PL8UYD2UFJHIu9e0NFvtvrShkjPls9bpPB

[ii] Sazdel Yassine est la première auteure-critique littéraire de mes pièces date d’anniversaire 1968, je lui dois sa sincérité et son professionnalisme https://www.academia.edu/33158964/Quatre_analyses_en_lespace_de_cinquante_ans_

du_th%C3%A9%C3%A2tre_dAmin_Elsaleh_par_Sazdel_Ahmad_Yassine

[iii] Le Livre est publié le 09/10/2013, l’acquisition est auprès de la librairie Mollat à Bordeaux

https://www.mollat.com/livres/338128/amin-elsaleh-etrange-decouverte

Last Updated on Saturday, 19 August 2017 15:22
 

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962