Espace adhérent

Parcours dans l'ombre-Analyse de Gilles Boulan PDF Print E-mail
User Rating: / 1
PoorBest 
Written by Amin ELSALEH   
Monday, 19 March 2018 16:08

PARCOURS DANS L'OMBRE NAGAH ABDELNOUR

Avec Parcours dans l'ombre, publié chez L'Harmattan et traduit de l'arabe par Marguerite Gavillet Matar, l'auteur égyptien Nagah Abdelnour propose un polyptyque autour du thème du passage. Cinq courtes pièces énigmatiques, empreintes de poésie et de mystère, composent ce recueil singulier où l'on retrouve tout à la fois une forme originale de dialogue philosophique et le sens de la parabole chère aux conteurs orientaux, une simplicité maitrisée de la langue et des situations derrière une complexité riche de références aux grands textes sacrés.

Au coeur de ces récits, un personnage moteur ordonne leur intrigue et plus souvent, leur dénouement. Qu'il revête l'aspect d'un gardien de cimetières, d'un compagnon de boisson, d'un pêcheur à la ligne ou d'un vieillard témoin d'un accident de la route, cet homme-là se présente comme un vieil homme disert et dont la séduction verbale n'a d'égal que la sagesse et que son attention, généreuse ou sournoise, aux inquiétudes de l'autre. Aux portes de la mort qu'il a apprivoisée et qui ne lui cause aucune terreur, ce passeur se transforme au gré des situations pour assister celui qui n'est pas encore prêt, pour l'aider à franchir les étapes de la pénombre et le diriger vers la lumière. Le passage comme une délivrance de son enveloppe charnelle lourde des malheurs de l’existence, comme un affranchissement de l'espace et du temps.

En face de ce personnage quelquefois ambigüe, philosophe éclairé plus proche de Méphistophélès que du passeur Charron, l'autre personnage récurrent est un jeune homme insatisfait, en manque d'amour et de confiance qui n'a pas forcément le sens ni le goût de la parole. C'est un être meurtri dans sa chair, inaccompli, sur le qui-vive mais finalement docile comme l'enfant qu'il redevient en franchissant le pas. Ou comme un poisson frétillant dont on brise l'échine pour lui épargner des souffrances.

C'est ainsi que dans Les grues, ce jeune homme apparaît comme un étranger trop pressé qui semble s'être égaré dans les allées d'un vieux cimetière où il croise un gardien à l'identité mystérieuse. lequel lui propose de s'asseoir cinq minutes et de partager un thé. Mais l'étranger a fort à faire car, prétend-il, son taxi l'attend. Il évoque des excuses et prenant congé du vieillard, se précipite vers la sortie où un violent coup de frein mortel achève sa course débridée et le ramène au cimetière pour une errance sans fin.

Dans Quartier Est, près d'un fleuve noirci par la nuit, deux hommes s'enivrent en abondance. L'homme âgé évoque une vision de son propre corps réduit à sa seule tête et ses deux mains pendues sur une corde à linge. Fantasme cauchemardesque causé par un délire éthylique ? Ou invitation implicite adressée à son compagnon de beuverie de devenir l'instrument de sa mort ?

Une situation plus simple encore, toute proche de nous être familière est celle de Dis "Je suis heureux". Deux hommes sont à la pêche et ils n'attrapent rien. Pour occuper leur attente, le plus âgé des deux enseigne l'art du bonheur au plus jeune en l'invitant à répéter comme une formule magique "Je suis heureux, je suis heureux " Et quand la ligne se tend, c'est un poisson heureux qui a avalé son hameçon.

Dans Une obscurité semblable à la lumière, la mort a déjà fait son œuvre et le jeune homme trahi est avachi, le front sanglant contre le pare-brise de sa voiture encastrée sur un arbre. Sur les lieux de l’accident, le vieil homme ne peut plus rien pour le sauver. Il ne peut que montrer au petit garçon qu'il a été jadis, un autre chemin de vie, l'oubli des trahisons et les bienfaits de la résilience.


Le bon Samaritain, dernière pièce du recueil, diffère sensiblement des quatre précédentes en ce sens qu'elle fait allusion à des événements réels : l'occupation de la place Tahrir par les manifestants de la Révolution du Nil. Dans cette pièce à vocation plus politique, la figure unique du passeur se substitue à celles de deux officiers haut gradés et de deux dignitaires religieux dont le but est de museler la liberté d'expression et de réprimer la révolte des contestataires. Mais loin d'aborder le propos sous l'angle du réalisme, la pièce lui préfère la forme d'une parabole biblique.

Ainsi résumés, ces cinq drames de courte durée n’offrent qu’un aspect assez partiel de l’ensemble du recueil dans la mesure où Parcours dans l’ombre multiplie les énigmes et les questionnements et propose aux lecteurs, en fonction de sa culture et de sa connaissance des textes fondamentaux, une diversité de sens et d’interprétations possibles. C’est là sa grande richesse. Il convoque le lecteur à une initiation à un parcours de l’ombre pour débusquer ses propres lumières.

 

Gilles Boulan

 


 

 

 

PARCOURS DANS L'OMBRE

Nagah Abdelnour
Pièces de théâtre traduites de l'arabe par Marguerite Gavillet Matar
Théâtre des cinq continents
LITTÉRATURE PIÈCE DE THÉÂTRE


Troublantes et poétiques, les cinq pièces de Parcours dans l'ombre nous entraînent dans un monde sombre où politique et religion riment avec manipulation, amour avec trahison, où l'homme vit un mal-être existentiel et social. "Quelle est la solution ?" demande l'un des protagonistes. Serait-elle simplement la prise de conscience de cette impasse ? Réinterrogeant les récits bibliques, Nagah Abdelnour plonge ses personnages dans un labyrinthe de questionnements métaphysiques. L'au-delà de la mort où ils se trouvent attirés sera-t-il obscurité ou lumière ?



Nagah Abdelnour est un poète et dramaturge égyptien. Il a reçu le prix "Al-Charjah" pour son théâtre et le prix "Dubaï pour la culture" pour sa poésie.
Marguerite Gavillet Matar a enseigné à l'Université de Genève. Elle a traduit "Imra'at al-Qârûrah" de Selim Matar (L'Harmattan) et "La guerre de la chamelle" (Actes Sud).


Broché - format : 13,5 x 21,5 cm
ISBN : 978-2-343-13048-4 • 7 octobre 2017 • 108 pages
EAN13 : 9782343130484
EAN PDF : 9782140048920 

* Nos versions numériques sont compatibles avec l'ensemble des liseuses et lecteurs du marché.
13 €Commander la version papier
Version numérique*
9,99 €Commander la version numérique au format PDF

Last Updated on Tuesday, 20 March 2018 12:40
 

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962