Espace adhérent

Joumana Haddad PDF Print E-mail
User Rating: / 2
PoorBest 
Written by Wikipedia   
Thursday, 09 December 2010 15:23

Joumana Haddad, née le 6 décembre 1970 à Beyrouth[1], est une poète, journaliste et traductrice libanaise.

 

 

Repères biographiques

 

Joumana Haddad est responsable des pages culturelles du quotidien libanais An Nahar[1]. Elle est par ailleurs administratrice du Booker arabe, un prix littéraire récompensant un roman arabe[1] et la rédactrice en chef de Jasad, une revue en langue arabe spécialisée dans la littérature et les arts du Corps[2].

Elle a déjà publié plusieurs recueils[1]. Ses livres ont été traduits et publiés en divers pays[1]. Parlant sept langues, elle a aussi publié plusieurs ouvrages de traduction, dont une anthologie de la poésie libanaise moderne en espagnol, parue en Espagne comme dans divers pays d’Amérique latine[1], ainsi qu'une anthologie de 150 poètes s'étant suicidés au 20ème siècle.

Pour son livre En compagnie des voleurs de feu, elle a interviewé un grand nombre d'écrivains parmi lesquels Umberto Eco, Paul Auster, Yves Bonnefoy, Peter Handke, Elfriede Jelinek.

Elle a obtenu le prix du journalisme arabe en 2006[3],[4].

En 2009, elle a co-écrit et joué dans un film de la réalisatrice libanaise Jocelyne Saab (Qu'est ce qui se passe ?[5]). Elle a aussi participé à un documentaire du réalisateur Nasri Hajjaj, sur le poète palestinien Mahmoud Darwish.

En octobre 2009, elle a été sélectionnée parmi les trente-neuf auteurs arabes de moins de 39 ans considérés comme les plus intéressants[6].

En novembre 2009, elle a reçu le Prix international Nord-Sud de la Fondation italienne Pescarabruzzo dans la catégorie poésie[7].

En Février 2010, elle a reçu le Prix de la fondation Métropolis Bleu pour la littérature arabe à Montréal.[8]

En Août 2010, elle a reçu le Prix Rodolfo Gentili à Porto Recanati, Italie[9].

Joumana Haddad réalise aussi des collages d'art[10].

Publications en arabe

  • Le Temps d’un rêve, poésie, s.é, 1995
  • Invitation à un dîner secret, poésie, Éditions An Nahar, 1998
  • Deux mains vouées à l’abîme, poésie, Éditions An Nahar, 2000
  • Je n’ai pas assez péché, poésie, Éditions Kaf Noun, 2003
  • Le Retour de Lilith, poésie, Éditions An Nahar, 2004
  • La Panthère cachée à la naissance des épaules, poésie, Éditions Al Ikhtilaf, 2006
  • En compagnie des voleurs de feu, entretiens avec des écrivains internationaux, Éditions An Nahar, 2006
  • La mort viendra et elle aura tes yeux, 150 poètes suicidés dans le monde, anthologie poétique, Éditions An Nahar, 2007
  • Mauvaises Habitudes, poésie, Éditions ministère de la culture égyptienne, 2007
  • Miroirs des passantes dans les songes, poésie, Éditions An Nahar, 2008

Traductions en français

  • Le Retour de Lilith, traduit par Antoine Jockey, Paris, Éditions L’Inventaire, 2007
  • Miroirs des passantes dans le songe, traduit par Antoine Jockey, Paris, Éditions Al Dante, 2010[11].
  • J'ai tué Shéhérazade. Confessions d’une femme arabe en colère, traduit par Anne-Laure Tissut, Arles, Actes Sud, 2010

Publications internationales

  • Damit ich abreisen kann, Lisan Verlag, Bâle (Suisse), 2005.
  • Allí donde el río se incendia, 2005, Ediciones De Aquí, Málaga (Espagne), 2006, Fundación Editorial El Perro y la Rana, Caracas (Venezuela), 2007 et Editorial Praxis, Mexico (Mexique), 2007.
  • Cuando me hice fruta, Monte Ávila Editores, Caracas (Venezuela), 2006.
  • El retorno de Lilith, 2007, Editorial Praxis, Mexico (Mexique)/ 2010, Diputacion Provincial de Malaga, Mar Remoto, Espagne.[12].
  • Liliths Wiederkehr, Verlag Hans Schiler, Berlin (Allemagne), 2008.
  • Invitation to a Secret Feast, Tupelo Press, Vermont (États-Unis), 2008.
  • Madinah, city stories from the Middle East, Comma Press, Manchester (Grande-Bretagne), 2008.
  • Adrenalina, Edizioni del Leone, Venise (Italie), 2009
  • Il ritorno di Lilith, Edizioni l'Asino d'Oro, Rome (Italie), 2009
  • Espejos de las fugaces, Editorial Vaso Roto, Madrid and Mexico, 2010.[13].
  • Lilits återkomst, Bokförlaget Tranan, Stockholm, Sweden, 2010[14].
  • I Killed Scheherazade, Saqi Books, London, UK, 2010[15].

Notes et références

  1. a, b, c, d, e et f (fr) « Joumana Haddad » [archive] sur le site internet du festival Les Belles Étrangères
  2. (ar) Pierre Abi Saab, « Jasad, nouvelle revue culturelle au Liban », Al Akhbar, 30 août 2008, p.19
  3. جمانة حداد توقع ديوانها في مقهى ريش التاريخي [archive], Middle-East online.
  4. Article à propos du prix du journalisme arabe, par Ali Zakari, Al Yawm, 27 avril 2006, p. 6
  5. Présentation du film sur le site Dailystar. [archive]
  6. Beirut 39. [archive]
  7. Fondazione Pescarabruzzo. [archive]
  8. http://bluemetropolis.org/index.php?id=73 [archive]
  9. http://worldartist.ning.com/events/ix-premio-rodolfo-gentili-da [archive]
  10. (ar) Laure Ghorayeb, « Visions de la mort » (à propos de la dernière exposition de collages de Joumana Haddad) An Nahar, 6 décembre 2007, p. 21
  11. http://www.lecomptoirdiff.com/archives/item/65-haddad-/-miroirs-des-passantes [archive]
  12. http://www.lacentral.com/9788477858447 [archive]
  13. http://vasorotoediciones.blogspot.com/2010/07/blog-post.html [archive]
  14. http://www.bokia.se/bok/9789186307103/lilits-aterkomst-joumana-haddad/ [archive]
  15. http://www.amazon.co.uk/Killed-Scheherazade-Confessions-Angry-Woman/dp/0863564275 [archive]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Promotion 1963

MLFcham Promotion 1963

Giverny - Mai 2004

MLFcham Giverny - Mai 2004

Athènes - Oct 08

MLFcham - Athènes - Octobre 2008

Promotion 1962

MLFcham Promotion 1962